Comedie dramatique (France). Avec Souad Arsane, Inas Chanti, Sidi Mejai, Loubna Abidar .
Produit en 2018. Sortie le 20/06/2018. Distribué par Rezo.

Synopsis

En l'absence de sa sœur Rim, que faisait Yasmina dans un parking avec Salim et Majid, leurs petits copains ? Si Rim ne sait rien, c'est parce que Yasmina fait tout pour qu'elle ne l'apprenne pas. Quoi donc ? L’inavouable… le pire… la honte XXL, le tout immortalisé par Salim dans une vidéo potentiellement très volatile. Un Certain Regard, Festival de Cannes 2018.

Les séances

Du jeudi 21 juin 2018 au mardi 26 juin 2018
  • Au Mazarin

Jeu. 21 Juin.

Ven. 22 Juin.

Sam. 23 Juin.

Dim. 24 Juin.

Lun. 25 Juin.

Mar. 26 Juin.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

    Mijoté à base de tchatche argotique débridée et hyper inventive des protagonistes, le film réussit la gageure de faire passer son sujet épineux sur le ton de la comédie. 

  • Ecran large

    Mêler féminisme, politique, questionnement sexuel et comédie gouailleuse ressemblait à un impossible défi, que Desrosières relève avec un humour décapant.

  • Cine chronicle

    Un film féministe fort qui parvient à allier l’effroi à la comédie en captant avec réalisme la condition des jeunes femmes dans les cités.

  • Bande à part

    Les scènes dialoguées, d’une grande liberté, parfois scabreuses, souvent drôles, font d'A genoux les gars une comédie du langage piquante, très actuelle et finalement plutôt pertinente. Souad Arsane est impressionnante.

  • Libération

    Le film ne s'écarte jamais de son ton débridé, excluant ainsi toute forme de politiquement correct ou de moralisme.

  • Grazia

    Poté par deux actrices géniales, A genoux les gars taille un short à tous les machismes. Si le film clive, c'est d'abord parce qu'il trahit notre impuissance devant ce sujet. 

  • Télérama

    Les filles découvrent et revendiquent d'autres pratiques que celles présentées par leurs partenaires comme obligatoires. Les gars sont renvoyés à leur obsession immature de leur propre sexe. A rebours des clichés du porno, qui conditionnent trop d'ados d'aujourd'hui, voilà un formidable projet de réforme des rapports amoureux au lycée, et, évidemment, au-delà.

  • Première

    Comédie rohmérienne trash sur la "culture du viol", A genoux les gars a interloqué les spectateurs au Festival de Cannes.

  • Le JDD

    Ce pamphlet pertinent qui milite pour la liberté de la femme bouscule le spectateur et gagne son soutien inconditionnel.

  • Télérama

    Ils sont rares les films qui traitent de sujets aussi brûlants en prenant le risque d'être, à ce point, aux antipodes du politiquement correct. 

  • Les fiches du cinéma

    Porté par la gouaille de ses comédiens, Antoine Desrosières pose un regard tendre et lucide sur les relations sexuelles d’un quatuor d’adolescents. Un film troublant.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.