Horreur (Etats-Unis). Avec Stephanie Sigman, Talitha Bateman, Lulu Wilson .
Produit en 2017. Sortie le 09/08/2017. Distribué par Warner Bros..

Synopsis

Encore traumatisés par la mort de leur petite fille, un fabricant de poupées et sa femme recueillent une bonne sœur et les toutes jeunes pensionnaires d'un orphelinat dévasté. Mais Annabelle est de retour...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    Annabelle 2 : la création du mal est un prequel d'Annabelle (2014), qui est lui-même un spin-off de Conjuring : les dossiers Warren (2013).  Côté mise en scène, John R. Leonetti laisse sa place à David F. Sandberg, un cinéaste qui n'en est pas à son coup d'essai en matière de films d'épouvante puisqu'on lui doit Dans le noir, sorti en 2016.

  • Note de production

    Pour ce nouveau film, de nouvelles poupées ont été créées. Ces poupées, à la différence des autres produites par un marionnettiste de Wilmington en Caroline du Nord, sont différentes. Elles sont plus solides et nous pouvons les mettre à rude épreuve. Et dans Annabelle 2, nous allons lui en faire voir de toutes les couleurs !, confie Peter Safran.

  • Note de distribution

    Sur un panel de journalistes américains, qui a eu la primauté de découvrir ce concentré d’angoisse, les privilégiés ne tarissent pas d’éloges. Se profilant comme la sortie événement de l’été, Annabelle 2 met tout le monde d’accord : Sandberg poursuit avec succès l’univers de James Wan, rapporte Daily Dead, tandis que Collider va plus loin en applaudissant une mise en scène impressionnante.  Nul doute que, si un trouillomètre existait, il afficherait également 100 % !

  • JDD

    Le réalisateur privilégie une peur sourde et diffuse. La tension monte à mesure que s’égrènent les plans beaux et terrifiants.

     

  • Avoir-alire.com

    Enfin un bon segment dans la franchise des Conjuring.

  • Culture box

    Le film recèle un vrai crescendo dramatique, et la jeune Talitha Bateman fait preuve d’un professionnalisme sans failles.

  • Télérama

    La trame horrifique est toujours archi-balisée, mais Sandberg parvient à lui donner de la force grâce à des trouvailles. Le cinéaste surprend aussi par son sens de l'espace.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.