Comedie (France). Avec Benoît Poelvoorde,Grégoire Ludig, Anaïs Demoustier, Marc Fraize.
Produit en 2018. Sortie le 04/07/2018. Distribué par Diaphana.

Synopsis

Les membres d'un poste de police doivent résoudre une affaire de meurtre.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Mondociné

    Les spectateurs qui connaissent les films de Quentin Dupieux savent que son oeuvre est aussi singulière que délicieusement perchée. De Steak à Rubber en passant par Wrong Cops ou Réalité, le cinéma de Dupieux est iconoclaste, fantaisiste, drôle à condition d’accepter de rentrer dans des univers basés sur la poésie du bizarre et l’abandon des canons narratifs traditionnels. Avec Au Poste, il signe une farce décalée, même si cette nouvelle comédie pourra apparaître comme l’un de ses films les plus abordables. 

  • Les Inrockuptibles

    Après une série de films à l’humour abstrait et stylisé, localisés à Los Angeles, Quentin Dupieux réinvestit le territoire hexagonal.

  • Version Femina

    Farce grinçante sur la culpabilité, la vérité et le mensonge, le sixième film du réalisateur de Réalité désarçonne ou emballe.

  • Première

    L'affiche rend hommage à Peur sur la ville, la photo beige renvoie à l'esthétique des polars 70s, mais le film de Quentin Dupieux n'a rien d'un pastiche. Il part des codes du genre policier pour le déconstruire. Un film sacrément allumé aux joutes oratoires jubilatoires.

  • Le JDD

    Cinéaste du non-sens et de l'humour noir, Quentin Dupieux continue à manier l'absurde avec un premier degré désopilant et jusqu'au-boutiste. Il ne faut pas chercher à comprendre, juste se laisser porter par des acteurs en grande forme et des situations qui s'enchaînent dans un décor hors du temps.

  • Télérama

    Les dialogues pétillent de trouvailles et d'esprit, comme chez Raymond Queneau. Ils sont la matrice du huis clos et les ressorts de l'intrigue. Fidèle à son goût pour le cinéma français populaire des années 70, le cinéaste truffe son film de références, du Magnifique de De Broca à Buffet froid de Blier, et il ose même un coup de théâtre à la Bunuel. C'est brillant et modeste, cinéphile, mais accessible.

  • Libération

    Un cocktail de loufoquerie sophistiquée, dont la brièveté salvatrice et l’humour garantissent la légèreté.

  • Le Monde

    On est forcé de se demander si ce non-sens n’est pas finalement beaucoup plus proche de la réalité que bien des documentaires.

  • L'Express

    Si le duo Poelvoorde-Ludig vaut à lui seul le détour, les seconds rôles se révèlent tout aussi caustiques. Très drôle, Au poste ! fait un bien fou à la comédie française.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.