Drame (France). Avec Mathieu Amalric, Jeanne Balibar, Vincent Peirani .
Produit en 2017. Sortie le 06/09/2017. Distribué par Gaumont.

Synopsis

Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l'envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle. Prix de la poésie du cinéma, Un Certain Regard, Festival de Cannes 2017. Prix Jean-Vigo.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Positif

    Loin, très loin du biopic révérencieux, le cinéaste de Tournée a eu l'excellente idée d'opter pour un récit impressionniste. Totalement raccord avec l'ardente sensibilité de la diva fantasque ! Il permet à ce film tourbillon de multiplier les jeux de miroirs, mise en abyme et résonances subtiles.

  • Télérama

    Avec Barbara, sa septième réalisation, Mathieu Amalric tord les ressorts traditionnels du biopic pour mieux saisir, par allusions et révélations fugitives, la personnalité si singulière de la chanteuse. Un jeu de miroirs envoûtant où Jeanne Balibar captive.

  • Les Inrockuptibles

    Le film est disruptif, éclaté, avance décousu, comme on surfe de liens en liens. Sa logique est celle d’une recherche associée. Les images d’archives s’agrègent autour de leur reconstitution fictionnalisée. Ce que propose Jeanne Balibar dans le film est proprement sidérant.

  • Le Monde

    Cette mise en abyme aboutit à un portrait impressionniste et complexe de la chanteuse. Ce film se révèle passionnant par sa réflexivité.

  • Libération

    Une comédie de masques sincères, tour à tour beaux et grimaçants.

  • avoir-alire

    Barbara devient ce mythe qui irrigue la narration et donne au film une réelle source d’inspiration poétique et musicale : la chronologie est bousculée, et les documents d’archives se superposent aux scènes de tournage de fiction pour former un puzzle fascinant, même si le montage pourra déconcerter par son souci de privilégier la sensation au sentiment, l’ellipse au confort du déroulement narratif balisé. 

  • V.O

    Un fascinant puzzle où s'épanouissent mémoire et fantasme, invention et faits. Fort et envoûtant.

  • Version Femina

    Cinquième film de l'acteur-réalisateur, Barbara est une ode à la longue dame brume, une rêverie sur la création, un poème sur les femmes. Point de biopic ici, mais un film en train de se faire. Tout se confond, la vie et le tournage, le vrai et le faux. Beau, touchant, envoûtant.

  • Le JDD

    Un jeu de miroirs complètement fou, ensorceleur, avec Jeanne Balibar, aussi changeante que magnétique. Mathieu Amalric procède de la mise en abyme permanente, s'adonne à tous les collages, recadrages. Il ne verrouille rien, mais il évoque tout : la femme, l'artiste, la légende, les époques.

  • Le canard enchaîné

    Comme beaucoup d'oeuvres du méta-cinéma (film dans le film) comme La nuit américaine de Truffaut, ce faux biopic décrit une confusion des genres - de l'acteur à son modèle - bien illustrée par un mélange d'images d'archives et de reconstitutions.

  • Télérama

    Ceux qui ne connaissant rien de Barbara pourront-ils apprécier ? On prend le pari que oui, pourvu qu'ils aiment le mystère de la musique. Insolite et beau.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.