Policier (Etats-Unis). Avec Matt Damon, Julianne Moore, Oscar Isaac.
Produit en 2017. Sortie le 06/12/2017. Distribué par Metropolitan.

Synopsis

Dans une banlieue dorée des années 50, une famille modèle va se retrouver emportée dans une spirale incontrôlée faite de chantage, trahisons et représailles en tout genre après un cambriolage meurtrier. Festivals de Toronto et Venise.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Ce scénario, les frères Coen devaient le tourner à la fin des années 90, puis avaient fini par abandonner. Dans la veine de Sang pour sang et Fargo, Bienvenue à Suburbicon est un bon Clooney.

  • avoir-alire.com

    Derrière une certaine artificialité assumée, le sixième film de George Clooney nous fait découvrir la face cachée d’une Amérique "blanche" idyllique.

  • Libération

    Un film noir à rebondissements écrit par les frères Coen : efficace et élégamment mis en scène.

  • Rolling Stone

    Une peinture de l'Amérique flamboyante d'antan, qui mêle comédie, thriller et critique politico-sociale.

  • Le JDD

    Sur un scénario des frères Coen, George Clooney met en scène une fable machiavélique à la lisière de l'horreur, doublée d'une dénonciation de la ségrégation raciale. L'ensemble fonctionne en partie grâce à l'interprétation de Matt Damon, surprenant à contre-emploi.

  • Version Femina

    Sixième film de George Clooney, Suburbicon est une comédie corrosive au ton grinçant, servie par Julianne Moore et Matt Damon, parfaits.

  • Studio Ciné Live

    Clooney se glisse dans l'univers des Coen avec application et appétit. Le scénario est drôle et corrosif, le jeu volontairement outré des coméiens souvent savoureux.

  • Télérama

    Servi par une brochette d’acteurs impeccables, le film est la satire grinçante de cette petite société hypocrite et raciste de la fin des années 1950, mais aussi, implicitement, de l’Amérique haineuse fédérée par Trump.

  • Le canard enchaîné

    Avec les frères Coen, la fable n'est jamais très morale. La bêtise ambiante devient une arme de destruction massive et dissout valeurs, sentiments, stratégies bourgeoises et machiavéliques. George Clooney s'attaque ainsi avec humour et cruauté à la face hypocrite de l'Amérique.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.