Comedie dramatique (Brésil). Avec Kelner Macêdo, Lucas Andrade, Welket Bungué.
Produit en 2017. Sortie le 16/05/2018. Distribué par Optimale.

Synopsis

Nouveau venu à Sao Paulo, Elias tente de trouver un équilibre entre son travail dans une usine de textile et ses rencontres amoureuses sans lendemain. Il se sent de plus en plus prisonnier de la routine et sous pression. Sa nouvelle amitié avec ses collègues de travail va lui permettre de s’échapper. Il découvre alors la vie nocturne de sa ville et ses possibilités insoupçonnées. Festival Entrevues de Belfort, Festival chéries chéris, Paris.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Ni fable politique queer ni vraie coming of age story, c'est l'instantané d'une jeunesse dont la sexualité semble aussi libre que son rapport au monde. Reste la vigueur du naturel, entretenue par des acteurs impeccables, et cet arrière-goût mélancolique si particulier qu'on appellera saudade.

  • Dossier de presse

    Le film interroge le classement social établi au Brésil pour les homosexuels, les noirs, les immigrants et les travailleurs. Il met en lumière la population du Brésil, une jeunesse populaire qui vient d’horizons  différents,  des  hommes  et  des  femmes,  des  drag-queens,  des  immigrés  qui  tentent  de  vivre  dans  une société qui leur est hostile. Ils font face  aux  problèmes  en  restant  unis,  en  sortant  boire  des  verres  après  une  bien  trop  longue  journée  à  l’usine.  La  danse,  l’amitié  ou  le  sexe  les  rapproche et leur permet de profiter de quelques instants de bonheur.

     

  • Critikat

    Si le spleen, la gueule de bois ou les désillusions ne sont jamais bien loin, renvoyant Elias à son impuissance à prendre l’ascendant sur sa destinée, c’est que le beau premier film de Marcelo Caetano s’emploie à embrasser une réalité complexe et déséquilibrée. 

  • Les Inrockuptibles

    L’essentiel reste la richesse humaine de ce film quasi musical aux multiples seconds rôles. Rien n’est laissé au hasard par le cinéaste, qui parvient à suggérer un sentiment pas si évident qu’il y paraît : l’impression de naturel.

  • Télérama

    Les rencontres érotiques et joyeuses d'un jeune Brésilien. Une vision hédoniste et lumineuse de la vie, portée par un acteur en état de grâce. 

  • Transfuge

    Corpo Eletrico, et c’est le grand paradoxe, et aussi la grande réussite du premier long de Marcelo Caetano, c’est la chronique d’une solitude sans tragédie. D’un détachement qui n’a rien de dramatique.

  • L'Express

    Le film vaut pour la prestation du jeune Kelner Macedo. A coup sûr, les débuts d'une belle carrière.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.