Drame (Etats-Unis). Avec John Boyega, John Krasinski, Kaitlyn Dever, Will Poulter .
Produit en 2017. Sortie le 11/10/2017. Distribué par Mars.

Synopsis

Été 1967. Les États-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocoloniale, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation. A Detroit, alors que le climat est insurrectionnel depuis deux jours, des coups de feu sont entendus en pleine nuit à proximité d’une base de la Garde nationale. Les forces de l’ordre encerclent l’Algiers Motel d’où semblent provenir les détonations...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    A la frontière du reportage de guerre et du film d'horreur, Kathryn Bigelow (Aux frontières de l'aubeStrange Days, Démineurs, Zero Dark Thirty) ressuscite une idée du cinéma américain, politique, violent et en colère. Une bonne leçon d'histoire et l'un des très grands films américains de l'année.

  • Télérama

    Le film s'attarde sur le racisme et la violence policière dans des scènes-chocs proprement étouffantes. Detroit a créé la polémique à sa sortie aux Etats-Unis relançant la question : pourquoi est-ce une réalisatrice blanche qui, avec la puissance de feu de Hollywood, donne son point de vue sur la cause des Noirs ?

  • Studio Ciné Live

    Un film sous haute tension et une reconstitution saisissante. Ce coup de poing virtuose tombe pile dans l'Amérique de Trump, où diviser pour mieux régner semble la norme.

  • Positif

    Detroit distille, deux heures durant, et sans se départir d'une dramaturgie des plus intenses, des pistes de réflexion qui nous renvoient à l'époque contemporaine, des bavures policières à un système judiciaire à deux vitesses.

  • Le JDD

    Auteure de films d’action à réflexion, Kathryn Bigelow s’attaque aux émeutes historiques de Detroit.

  • Télérama

    Détroit, 1967. Au cœur des émeutes raciales, un motel devient le théâtre d’un drame. Une parabole puissante sur la violence qui ronge les Etats-Unis. Manipulation, chantage, torture, tout ce qui se joue dans ce théâtre en huis clos est un concentré de tension explosive. Où la réalisatrice dépasse le simple constat de l’injustice pour explorer les ressorts du racisme, de la haine, du sadisme, mais aussi de la survie.

  • Bande à part

    En racontant par le menu cette nuit de cauchemar (la réalisatrice et son scénariste ont retrouvé certains protagonistes), n devient un film d’horreur, distillant les relents d’une implacable violence aveugle, d’une justice à deux vitesses, d’une suprématie insoutenable. C’est fort et juste, jamais complaisant, sans doute en dessous de la réalité. C’est prenant à hurle

  • Le Parisien

    Un film coup de poing.

  • L'Express

    Détroit est moral et passionnant. Révoltant. Indispensable.

  • avoir-alire.com

    Sans surprise, Detroit a suscité une levée de boucliers aux Etats-Unis, preuve que leur ségrégationnisme latent reste un sujet sensible. Dommage, le film de Kathryn Bigelow est une claque... au meilleur sens du terme !

  • Le Monde

    Detroit embrasse à la fois un système, ses inévitables déviations et son incapacité à se réformer. Un système qui est censé régir la vie de tous, quelle que soit la communauté à laquelle on appartient.

  • Transfuge

    Tranche sanglante de l'histoire des Etats-Unis, Detroit est politique, polémique et clinique. Un nouveau grand film de Kathryn Bigelow.

  • Le canard enchaîné

    Après un excellent prologue historique, cette fresque fouillée enferme le spectateur dans un huis clos impressionnant.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.