Drame (Italie). Avec Marcello Fonte, Edoardo Pesce, Alida Baldari Calabria.
Produit en 2018. Sortie le 11/07/2018. Distribué par Le Pacte.

Synopsis

Dans une banlieue déshéritée, Marcello, toiletteur pour chiens discret et apprécié de tous, voit revenir de prison son ami Simoncino, un ancien boxeur accro à la cocaïne qui, très vite, rackette et brutalise le quartier. D’abord confiant, Marcello se laisse entraîner malgré lui dans une spirale criminelle. Il fait alors l’apprentissage de la trahison et de l’abandon, avant d’imaginer une vengeance féroce... Prix d'interprétation masculine, Festival de Cannes 2018.

Les séances

Du samedi 21 juillet 2018 au mardi 24 juillet 2018
  • Au Mazarin

Sam. 21 Juil..

Dim. 22 Juil..

Lun. 23 Juil..

Mar. 24 Juil..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • L'Obs.

    Ce Dogman n'est pas une histoire de chien. Ni un banal film "noir" concocté autour d'un fait divers qui aurait quelque chose à voir avec des chiens. C'est un inattendu traité de psychologie du crime en images, du genre dérangeant. Rarement metteur en scène aura mieux raconté ce qui est un vécu habituel.

  • Le canard enchaîné

    Marcello Fonte est bouleversant.

  • avoir-alire.com

    Un drame humain âpre et amer, chargé de nihilisme, qui apporte une réponse féroce à l’avènement du populisme en Italie.

  • Paris Match

    La mise en scène de Matteo Garrone (Gomorra) impressionne, mais c'est surtout la performance de l'acteur Marcello Fonte qui force l'admiration. De presque tous les plans du film, le comédien nous transmet sa peur et son impuissance sans passer par les mots.

  • Les Inrockuptibles

    Une fable humaine et politique qui refuse le manichéisme.

  • Cineuropa

    Garrone a l'intelligence de ne pas faire de Dogman un film de vengeance, façon Chiens de paille de Sam Peckinpah. La violence est limitée à quelques séquences, et le film s'éloigne aussi sagement du fait divers qui l'a inspiré. Grâce à une mise en scène tout en retenue très rigoureuse, Garrone utilise la beauté de la forme pour dire la douleur et la fragilité du mal. Pour le réalisateur, la normalité est un mensonge, et ses personnages ont toutes les nuances du réel.

  • Première

    La puissance "farcesque" du film est extraordinaire, en grande partie grâce à la trogne hallucinante de Marcello Fonte. L'autre coup de génie du film, c'est le lieu de l'action, cette station balnéaire en ruines qui tient autant du théâtre antique que du décor de western.

  • Le Monde

    Dogman est l'occasion pour l'auteur de Gomorra d'alerter sur les dérives populistes de son pays.

  • Elle

    Traite comme un thnller avec une tension permanente, le film de Matteo Garrone est une réussite, et l'évolution du personnage principal, passionnante.

  • Le JDD

    Matteo Garrone joue sur les différences d'échelle et de gabarit pour cette chronique désenchantée sur la violence ordinaire. Buster Keaton moderne, l'incroyable Marcello Fonte réussit à mettre de l'extraordinaire dans sa chienne de vie.

  • Télérama

    Dans cette Italie moribonde et froide, magistralement filmée, il n'y subsiste que les rapports de force, traités sur un ton convulsif, presque à l'os, qui rappelle celui de Gomorra.

  • Positif

    Une belle réussite délicatement touchante.

  • Le canard enchaîné

    L'auteur de Gomorra a créé un personnage inoubliable, un grand caractère humain qui surplombe le film.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.