Drame (Royaume-Uni). Avec Fionn Whitehead, Tom Hardy, Mark Rylance, Kenneth Branagh, Cillian Murphy, Harry Styles.
Produit en 2017. Sortie le 19/07/2017. Distribué par Warner.

Synopsis

Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Les Inrockuptibles

    Après la SF monumentale, Nolan s’attaque à un autre genre fondamental, le film de guerre, s’inscrivant de fait dans une lignée de réalisateurs modernes lesquels on peut citer Malick, Coppola, Kubrick et bien entendu Spielberg. La structure du film semble jouer de la tension créée entre trois lignes temporelles. Les films du réalisateur fonctionnent régulièrement sur la montée du suspense ou de la tension grâce au montage parallèle (The Dark Knight, Interstellar), et Dunkerque ne devrait pas déroger à la règle.

  • Fox 5 ( Christopher Nolan )

    Le 10e long métrage du cinéaste ne dure que 107 minutes : je voulais que ce soit une expérience aussi intense que possible et donc aussi dépouillée et courte que possible. Vous ne pouvez pas maintenir le degré de suspense et de stress que nous voulions plus longtemps sans épuiser le public.

  • Avoir-alire.com

    Si le trailer en montre peu, il promet néanmoins une amorce intense et immersive, à l’image de ce que Spielberg a pu nous proposer, en 1998, dans Il faut sauver le soldat Ryan et sa fameuse scène du Débarquement qui avait redéfini les canons du cinéma de guerre, à la fin de cette décennie, avec une approche documentaire percutante et violente, alors inédite dans le cinéma hollywoodien.

  • Le JDD

    Christopher Nolan veut réhabiliter un épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale : l'opération Dynamo. Il ne s'agit pas d'un film de guerre, mais de survie.

  • Paris Match

    Nolan célèbre l’humain face à la machine de guerre dans un film brut de décoffrage. Dunkerque, un grand film de guerre. Choquant. Impressionnant.

  • La Voix du Nord. ( Patrick Oddone )

    Christopher Nolan a parfaitement traduit l’atmosphère de Dynamo. On ressent la panique, la terreur, c’est un film angoissant, porté par une musique très présente. Un film sans trop de dialogues, ce qui rajoute encore à l’émotion. La reconstitution historique de Nolan est captivante.

  • Première

    Le film de Christopher Nolan éclate le temps et l'espace pour raconter une grande histoire de survie. Encore une fois, la force de Nolan est dans le dialogue entre ses cadres et sa bande-son qui nous immerge au cœur de l’angoisse. On sort du film sonné, lessivé.

  • Le Figaro

    3 raisons de voir ce film saisissant réalisé avec maestria : une immersion totale, plus de suspense et moins de sang, le souci d'authenticité.

  • Le Monde

    Son poussé au maximum, impacts des bombes, balles sifflantes aux oreilles des spectateurs, format plus grand et plus vibrant que nature, couleurs sombres et paysages d’apocalypse... Nolan joue, en virtuose, de cette approche immersive.

  • Le JDD ( Stéphanie Belpeche )

    Christopher Nolan atteint une puissance émotionnelle et un souffle épique inégalés en orchestrant ce huis clos à ciel ouvert sensoriel et radical.

  • Le Figaro ( Eric Neuhoff )

    Dunkerque est physique, prenant, saccadé (…) Les jeunes générations vont voir ce qu'elles ont manqué. Les anciennes vont revivre de vifs souvenirs. Ça n'est pas la moindre qualité de ce film que de constituer une expérience davantage qu'un divertissement. Le choc.

  • Les Inrockuptibles ( Alexandre Buyukodabas )

    Christopher Nolan trouve dans ce matériau historique l’occasion de livrer son film le plus précis, épuré et intense.

  • Télérama ( Jacques Morice )

    Totale immersion au cœur de l’action : c’est le leitmotiv de ce film de guerre. Efficace, à coup sûr. Impressionnant en terme d’impact physique : on ressent de plein fouet le sifflement des balles, le souffle des bombes, la poussée des vagues.

  • Le Parisien

    Une course contre la mort à ne surtout pas rater.

  • Sortir

    Ballet macabre chorégraphié avec une précision d'orfèvre... La marque de fabrique d'un cinéaste culte, capable de s'approprier n'importe quel sujet avec une maestria hors du commun.

  • Le canard enchaîné

    Christopher Nolan se permet un film de guerre original où l'ennemi est partout, mais presque invisible. Grandiose et effroyable, le spectacle constitue un saisissant film d'épouvante.

  • Télérama

    Le film est presque muet. Mais lyrique. C'est une sorte d'oratorio profane que le cinéaste orchestre, comme un hommage solennel aux soldats.

  • Studio Ciné Live

    Nolan réinvente le film de guerre avec un chef-d'oeuvre radical.

  • 20 minutes

    Avec Dunkerque, Christopher Nolan signe peut-être son meilleur film et sans aucun doute l’un des plus forts de cette année.

  • La voix du Nord

    D'un fait de guerre assimilable à une débâcle, Christopher Nolan tire une épopée humaine.

  • Le Monde

    Nolan joue, en virtuose, de cette approche immersive.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.