Policier (Etats-Unis). Avec Denzel Washington, Pedro Pascal, Bill Pullman.
Produit en 2018. Sortie le 15/08/2018. Distribué par Sony.

Synopsis

Robert McCall continue de servir la justice au nom des exploités et des opprimés. Mais jusqu’où est-il prêt à aller lorsque cela touche quelqu’un qu’il aime ?

Les séances

Du lundi 20 août 2018 au mardi 21 août 2018
  • Au Cezanne

Lun. 20 Août.

Mar. 21 Août.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Allociné

    Denzel Washington retrouve Antoine Fuqua pour la 4ème fois après Training Day (2001)Equalizer (2014) et Les 7 mercenaires (2016).

  • Dossier de presse

    Suite de Equalizer, film d'action américain déjà réalisé par Antoine Fuqua en 2014 avec aussi Denzel Washington dans le rôle principal. (...) La saga Equalizer est l'adaptation de la série télévisée homonyme, créée par Michael Sloan et Richard Lindheim. La série, dans laquelle l'agent des services secrets américains était campé par Edward Woodward, a été diffusée à partir de 1985 sur CBS aux Etats-Unis et sur M6 en 1991. Le duo des créateurs, Michael Sloan et Richard Lindheim, participe également à la production de cette adaptation cinématographique.

  • Revue séquences

    Le film est une réussite dans sa mise en scène. (...) Les silences sont pesants, mais parlent. Antoine Fuqua n’est pas dupe de certaines critiques associées à ses films, mais assume néanmoins sa marginalité en défendant un cinéma grand public qu’il affectionne en lui administrant un regard autre sur l’existence. C’est souvent extrême. Et alors ! (...) On peut ne pas partager son affection pour la foi, mais le cinéaste a le mérite d’associer la narration, la mise en scène, le choix de la direction photo et les éléments de la nature à sa conscience. Par ailleurs, Denzel Washington conserve une humanité qui, mine de rien, a recours à la violence lorsque le hasard l’impose. Pour Antoine Fuqua, c’est sûrement, le croisement entre la dualité de la Vie et de la Mort, du Bien et du Mal.

  • JDD

    Malgré une intrigue tentaculaire un peu diluée, le film demeure efficace parce qu’il approfondit davantage la psychologie et le passé trouble de ce mercenaire au grand cœur, qui lit Marcel Proust à ses heures perdues.

  • Le Parisien.

    Denzel Washington endosse pour la deuxième fois le costume de cet ex-agent secret pas tout à fait retiré des affaires, solitaire, philosophe et amateur de livres, qui laisse toujours une chance à son adversaire avant de le ratatiner. Des détails qui permettent à ce film de justicier de se différencier de la concurrence.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.