Drame (Etats-Unis). Avec Brie Larson, Naomi Watts, Woody Harrelson.
Produit en 2017. Sortie le 27/09/2017. Distribué par Metropolitan.

Synopsis

Jeannette, chroniqueuse mondaine à New York, a tout pour réussir et personne ne peut imaginer quelle fut son enfance. Elevée par un père charismatique, inventeur loufoque qui promet à ses enfants de leur construire un château de verre, mais qui reste hanté par ses propres démons, et une mère artiste fantasque et irresponsable, elle a dû, depuis son plus jeune âge, prendre en charge ses frères et sœurs pour permettre à sa famille dysfonctionnelle de ne pas se perdre totalement... D'après le roman de Jeannette Walls.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le bleu du miroir

    Questionnant les méthodes d'éducation, comme le fit l’an passé Captain Fantastic avec Viggo Mortensen, ce Château de verre en conserve son humanité. Les séquences d’enfance traduisent plutôt bien le sentiment d’urgence et de vie nomade de cette famille à la marge. Harrelson brille dans ce rôle à double-facette.

  • Le genou de claire

    L’interprétation est impeccable, Brie Larson en tête, elle qui fût révélée par le réalisateur dans States of Grace.

  • Studio Ciné Live

    Si le film de Matt Ross (Captain Fantastic) saluait le geste anti-consumérisme et politique, celui-ci joue avant tout la carte du mélo. Le château de verre contient son lot de scènes qui estomaquent. Fascinant ou irritant ? Génial ou ingérable ? Difficile de trancher, mais le drame interpelle malgré ses défauts.

  • Version Femina

    Adapté d'une étonnante histoire vraie, ce conte tragique est raconté en flash-back, de façon classique. Face aux troublants Woody Harelson et Naomi Watts, Brie Larson prouve une fois de plus l'étendue de son talent.

  • Le JDD

    Woody Harrelson est génial en paternel volcanique qu'on se prend tour à tour à admirer et à rejeter. Un film touchant et emballant.

  • Le Monde

     Adapté des souvenirs d’enfance et de jeunesse de la chroniqueuse mondaine Jeannette Walls, Le Château de verre dessine le portrait de son père. Fantasque, charismatique, alcoolique, déclassé, possessif, l’homme est à la fois attachant et inquiétant, entretenant avec ses enfants une certaine confusion affective.  

  • Les fiches du cinéma

    Le film dépasse la simple adaptation biographique en livrant un propos poignant sur les limites inhérentes à chaque éducation.

  • Télérama

     

    Les deux interprètes sortent de l’ordinaire : Woody Harrelson, parfait dans la tendresse brut du papa chien fou, et Brie Larson, qui apporte force et fragilité à son personnage de fille préférée, pour le meilleur et pour le pire.

  • La Croix

    Dans des allers-retours entre un passé dans une nature flamboyante et un présent dans une mégalopole matérialiste, le film frôle parfois la démonstration hasardeuse. Pourtant, il ne tait rien des aspects odieux d’un père fascinant qu’incarne magnifiquement Woody Harrelson, tour à tour charmeur et révoltant, extravagant et menaçant, aux côtés de Naomi Watts et de Brie Larson.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.