Aventure (Royaume-Uni). Avec Colin Firth, Rachel Weisz, David Thewlis.
Produit en 2017. Sortie le 07/03/2018. Distribué par Studio Canal.

Synopsis

1968. Donald Crowhurst, un homme d’affaires anglais passionné par la voile, mais au bord de la faillite, décide de participer à la première course à la voile en solitaire pour remporter le grand prix.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Avoir-alire

    Drame poignant porté par un Colin Firth d’une grande sensibilité et par une Rachel Weisz fragile mais déterminée, Le Jour de mon retour est avant tout un pamphlet contre la dictature du profit et de l’argent, souvent en contradiction avec la sécurité la plus élémentaire. Les médias sont également critiqués pour le traitement qu’ils font d’une information qu’ils ne vérifient pas et pour la manipulation de l’opinion que leurs articles peuvent entraîner. Tous ces ingrédients reproduisent un drame qui a fait date dans les courses maritimes, apportant au film une dimension bien plus profonde qu’il n’y paraît. Ou le récit d’un mensonge qui finira par conduire un homme bon à la dérive. Et à sa perte.

  • Sortir

    Ce long voyage en solitaire vaut par la performance de Colin Firth. Sa traversée permet à l'acteur de briller à travers une vaste palette d'émotions.

  • Première

    Cette histoire d'imposture pas comme les autres a pour elle sa modestie affirmée. Ce refus de l'épate qu'on retrouve dans l'interprétation remarquable de Colin Firth et qui donne naissance à un récit poignant sans jamais succomber au chantage émotionnel. Qu'est-ce qu'un héros ? Celui qui triomphe des obstacles ou celui qui échoue avec superbe?

  • Femina.

    La reconstitution et les deux acteurs, Rachel Weisz et Colin Firth, sont impeccables.

  • Première

    En explorant les contradictions de Crowhurst sans jouer les procureurs ou les avocats, Marsh signe une réflexion pertinente sur des thèmes qui n'ont pas pris une ride en cinquante ans.

  • JDD.

    James Marsh en donne un récit minutieux, propre et glamour qui réhabilite son « héros », victime de son orgueil mais surtout d’une aventure et d’enjeux qui le dépassent.

  • Le Point

    Vérité, mensonges et tragédie au cœur d'un biopic maritime haletant.

  • L'Express.

    Le jour de mon retour est passionnant. Le réalisateur a eu la bonne idée d'insuffler à son film un montage rythmé. Colin Firth compose brillamment un Ulysse moderne. Un antihéros pour un beau cinéma.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.