Drame (Brésil). Avec Rafael Lozano, Bruna Linzmeyer, Vincent Cassel, Catherine Mouchet.
Produit en 2018. Sortie le 22/08/2018. Distribué par Bodega.

Synopsis

D’un amour contrarié entre un aristocrate et une envoûtante trapéziste naît un siècle de vie d’un cirque au Brésil, à travers plusieurs générations d’artistes audacieux, talentueux, passionnés, magiques et décadents. De l’inauguration 1910 jusqu’à nos jours, les spectateurs suivent, avec l’aide de Célavi, le maître de cérémonie, les aventures et les amours de la famille Kieps, de leur apogée à leur décadence, jusqu’à la surprise finale. D’après le poème de Jorge de Lima. Séance spéciale, festival de Cannes 2018.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • avoir-lire.com

    Un récit visionnaire attachant qui confirme l’imagination foisonnante d’un cinéaste brésilien qui n’a pas dit son dernier mot. Les scènes de cirque sont fascinantes. Certes, elles n’atteignent pas la grandeur formelle des Clowns de Fellini ou de Lola Montès d'Ophüls, mais Carlos Diegues y témoigne d’une maîtrise incontestable. Imprégné de réalisme magique, ce récit de l’apogée et de la décadence d’un cirque est aussi une métaphore à plusieurs niveaux : du cinéma, de certains aspects des traditions brésiliennes, ou du monde de l’art en général.

  • Nova

    La mise en scène virevolte et invte à la danse.

  • Que Tal Paris ?

    Une histoire foisonnante où la réalité et le fantastique s'allient pour le plaisir des sens et des yeux.

  • Le JDD

    Carlos Diegues signe un récit baroque plein de fantaisie, ponctué de beaux numéros et de quelques envolées oniriques.

  • Télérama

    Grandeur et décadence d'un cirque brésilien de 1910 aux années 1980. Un hymne à l'art foisonnant.

  • Le Figaro

    Une histoire baroque entre Fellini et surréalisme latino-américain.

  • La Croix

    Un conte baroque et enchanteur qui séquit par un imaginaire visuel plein de poésie.

  • V.O

    Le film est une sarabande passionnée : il fait faire des pirouettes au mélo, à la comédie musicale, mais aussi au feuilleton et à la tragédie.

  • L'Obs.

    Le Brésilien Carlos Diegues, qui fut l'un des héros du Cinema Novo des années 60, s'amuse à bousculer les genres et passe du coq à l'âne avec ironie et facilité.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.