Documentaire (Allemagne). Avec les danseurs du Tanztheater de Wuppertal.
Produit en 2010. Distribué par Les Films du Losange.

Synopsis

Portrait dansé de la célèbre chorégraphe allemande Pina Bausch disparue le 30 juin 2009. Ses images nous convient à un voyage au cœur d'une nouvelle dimension, d’abord sur la scène de ce légendaire Ensemble, puis hors du théâtre, avec les danseurs, dans la ville de Wuppertal et ses environs - cet endroit dont Pina Bausch a fait son port d’attache durant 35 ans et où elle a puisé sa force créatrice. Prix du meilleur documentaire européen. Nommé à l'Oscar du meilleur film étranger.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Libération

    C'est une merveille de voir, ou revoir, tels morceaux de Café Müller, et surtout des images d'archives où le moindre mouvement de Pina Bausch contredit le fond funèbre du film : si belle et si joyeuse, jusqu'à faire de son corps une preuve d'amour.

  • Le canard enchaîné

    Enfin un film qui respecte le mouvement des danseurs sans saucissonner leurs évolutions en myriades de plans différents ! Ce documentaire très esthétique est une initiation réussie aux chorégraphies surprenantes et sensuelles de Pina Bausch (1940-2009) pour ceux qui n'ont pas eu la chance de les voir sur scène. Wim Wenders y introduit des variantes scéniques : il modifie à plaisir l'âge de la distribution ou les lieux d'interprétation (une friche industrielle, un torrent et même le monorail suspendu de Wuppertal).

  • Le JDD

    Un hommage profond, humain et émouvant à l'image de l'oeuvre de la chorégraphe révolutionnaire.

  • Les Inrockuptibles

    Rencontre entre deux monstres sacrés de la culture allemande. Le grand mérite du cinéaste est d'avoir su s'effacer derrière son sujet. Pina est essentiellement constitué de larges extraits de spectacles de la chorégraphe (Le sacre du printemps, Café Müller, Kontakthof, Vollmond...), absolument saisissants, y compris pour un spectateur peu familier des spectacles de danse. Difficile de résister à cette expression totale des corps et des visages, que Wenders ne monte pas en saccadé, mais laisse s'épanouir.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.