Drame (France). Avec Félix Maritaud, Eric Bernard, Nicolas Dibla.
Produit en 2018. Sortie le 22/08/2018. Distribué par Pyramide.

Synopsis

Léo, 22 ans, se vend dans la rue pour un peu d’argent. Les hommes défilent. Lui reste là, en quête d’amour. Il ignore de quoi demain sera fait. Il s’élance dans les rues. Son cœur bat fort. Prix de la révélation à Félix Maritaud, Semaine de la Critique, Festival de Cannes 2018. Meilleur acteur, festival d'Angoulême.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • avoir-alire.com

    Un véritable coup de poing qui confirme la vitalité du jeune cinéma d’auteur français.

  • Télérama

    Un film impossible à oublier. Félix Maritaud est époustouflant.

  • Les Inrockuptibles

    Portrait d’un jeune homme qui a décidé de se shooter à la vie et à l’amour, Sauvage brille par son extrême douceur.

  • Teaser

    Sauvage est plein d’élan, de pudeur et de grâce. Comment un film peut-il être aussi trash que tendre, aussi dur et brutal que merveilleusement vivant et romantique ?

  • Première

    Avec une belle puissance impressionniste rappelant les meilleurs Téchiné, un premier film éprouvant, mais bouleversant.

  • Positif

    Zappant toute explication et tout jugement, le film adopte une approche physique qui sonne d'autant plus juste que la caméra semble aimantée par Félix Maritaud.

  • Chaos Reigns

    Fable rugueuse ensevelie sous la sueur, Sauvage griffe comme il caresse. C'est frontal, chaud comme la braise. Maritaud au top.

  • Le JDD

    On est en empathie avec ce héros qui trouve un peu de réconfort dans les bras de son médecin le temps d'une parenthèse bouleversante. L'émotion surgit sans crier gare dans cette chronique réaliste et sensorielle d'un quotidien désespéré.

  • Télérama

    Parfois, c’est difficilement soutenable, souvent, c’est fascinant, voire bouleversant. Félix Maritaud porte le film au point de se confondre avec, époustouflant, à corps perdu. Résultat de plusieurs années d’enquête du cinéaste dans le monde de la prostitution masculine, Sauvage dépasse la chronique documentée pour scruter les abîmes vertigineux dans lesquels tombe parfois Léo, par désespoir amoureux.

  • Le canard enchaîné

    Ce premier film coup de poing est un direct non pas au foie, mais à la conscience.

  • Le Monde

    Félix Maritaud apporte à Sauvage une incandescence qui retient le film au bord de l'abîme, sans l'y plonger.

  • Grazia

    Ses accents bunuéliens, sa pureté pasolinienne donnent à Sauvage la teneur de sa folie contenue. Et Félix Maritaud de nous hanter longtemps.

  • Libération

    Aussi brut que sentimental, le premier long métrage de Camille Vidal-Naquet transcende les écueils de son sujet.

  • L'Express

    Sauvage, le film l'est parfois trop. Il est porté par la composition miraculeuse de Félix Maritaud.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.