Drame (France). Avec Jean Michelangeli, Henry-Noël Tabary, Cédric Appietto .
Produit en 2017. Sortie le 09/08/2017. Distribué par Pyramide.

Synopsis

Malgré la menace de mort qui pèse sur sa tête, Stéphane décide de retourner en Corse pour assister à l'enterrement de son ami d'enfance, assassiné la veille. C’est l’occasion pour lui de se rappeler les évènements qui l’ont vu passer, petit bourgeois cultivé de Bastia, de la délinquance au radicalisme politique et à la clandestinité. Semaine de la Critique, Festival de Cannes 2017.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le Monde

    Après Les Apaches (2013), le réalisateur Thierry de Peretti poursuit l’exploration de sa Corse natale, dont il fait un prolifique territoire de fiction, avec ce deuxième long-métrage. Sa densité politico-historique ainsi que son ampleur romanesque en font un projet atypique dans le cadre du jeune cinéma français.  

  • Télérama

    Comme dans le meilleur de Jacques Audiard, le réalisateur Thierry de Peretti, originaire d’Ajaccio, parvient à donner une ampleur solaire à son réalisme insulaire.

  • Les Inrockuptibles

    ll faut accepter de parfois se perdre dans ce faux film de mafia, où l’action passe essentiellement par des discours contradictoires, et où la violence s’exprime sourdement.

  • Première

    Après Les apaches, Thierry de Peretti fait de sa Corse natale le théâtre d'une fresque historique sur le militantisme nationaliste des années 90. Sec et mental.

  • cineuropa

    Constat clinique d'un gâchis et portrait suggestif d'un panorama local assez impénétrable, Une vie violente laisse le spectateur trouver progressivement son chemin. 

  • Positif

    Sans fascination pour son sujet,  sans mépris pour ses personnages, un film réaliste et ample, qui semble inspiré à la fois par Maurice Pialat et Jacques Audiard.

  • Studio Ciné Live

    Une passionnante fresque politique et intime.

  • Le JDD

    Certes, Une vie violente, avec ses longues conversations, ses séquences qui s'étirent, son souci du détail, nous égare parfois dans un flot d'informations, mais le réalisateur parvient à développer un récit prenant, brutal et romanesque sans céder à la surenchère ni aux artifices.

  • Le Monde

    Thierry de Peretti fait de la violence politique et criminelle en Corse une remarquable tragédie intime.

  • Le canard enchaîné

    Après Les apaches, Thierry de Peretti livre un nouveau film engagé et brûlant. Il excelle à instaurer un climat pesant, à la sicilienne.

  • Sortir

    Approche documentaire brute et situations ancrées dans le réel, Thierry de Peretti prend le temps de nous faire connaître ses personnages et fuit la facilité.

  • Les Echos

    Le récit foisonnant, sans didactisme, examine la dérive de personnages empêtrés dans des traditions archaïques et piégés par les liens inextricables entre la politique locale et le gangstérisme.

  • L'Obs.

    Anti-spectaculaire, mais d'un réalisme qui fait froid dans le dos, Une vie violente agit comme un poison lent.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.