Drame (Royaume-Uni). Avec Dean-Charles Chapman, George MacKay, Mark Strong, Andrew Scott.
Produit en 2019. Sortie le 15/01/2020. Distribué par Universal.

Synopsis

Pris dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies. 2 Golden Globes : meilleurs film et réalisateur. 9 nominations aux BAFTA. 10 nominations aux Oscars.

Les séances

Du vendredi 24 janvier 2020 au mardi 28 janvier 2020
  • Au Renoir

Ven. 24 Janv..

Sam. 25 Janv..

Dim. 26 Janv..

Lun. 27 Janv..

Mar. 28 Janv..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

    Sam Mendes et son chef opérateur Roger Deakins nous offrent une sublime percée en territoire ennemi filmée en un plan continu. C’est un nouveau regard remarquable sur la Grande Guerre, dans la foulée de l’incroyable documentaire de Peter Jackson Pour les soldats tombés.

  • Première

    Comme Iñarritu avec Birdman, Mendes a le sens du grand spectacle virtuose.

  • avoir-alire

    Un très grand film, dont le montage sert le scénario et rend plus puissant encore un message de paix universel.

  • Le JDD

    1917 est un geste de cinéma inouï, semblable à celui de Christopher Nolan avec Dunkerque. La mise en scène magistrale de Mendes pratique l’immersion au cœur du chaos avec un film monté comme un plan-séquence unique, sublime d’intensité et de réalisme.

  • Version Femina

    D'American Beauty aux Noces Rebelles en passant par Skyfall, Sam Mendes affiche un parcours sans faute. Il signe là un film de guerre poignant, à hauteur d'hommes.

  • Télérama

    Le danger de Sam Mendes était de se limiter à un tour de force technique, ultra sophistiqué, mais dénué d'émotion pour le grand public visé. Cette illusion d'une scène unique crée un sentient d'immersion subjective et de fatalité en marche. La caméra sidère par sa souplesse.

  • Le canard enchaîné

    Un film de guerre hors du commun. C'est l'odyssée haletante, comme en temps réel, de simples soldats atrocement exposés à travers des paysages hallucinants. Les mouvements de caméra, fluides et virtuoses, rappellent ceux de Kubrick dans Les sentiers de la gloire.

  • Le Monde

    1917 est un film qui refuse l'ennui et l'immobilité.

  • Teaser

    Un film total qui transforme un tour de force technique en outil d'immersion et d'émotions.

  • Mad movies

    C’est un spectacle d’une ahurissante beauté spectrale qui baigne dans le sang et la boue, traversé par des visions dantesques qui le font basculer dans une véritable atmosphère de film d’horreur éclairé par les flammes de l’enfer.

  • Les Inrockuptibles

    Mendes emprunte toutes les ressources d’immersion, de participation du spectateur. Rarement un film nous aura ainsi donné le sentiment physique de la distance parcourue.

  • L'Obs

    C'est du cinéma furieux, poignant, prenant. On oublie la caméra, le tour de force, les coutures. Il ne reste qu'un flot de douleur, un regard inoubliable, un choc visuel. Et un grand film.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.