Drame (France). Avec Benoît Poelvoorde, Alexandra Lamy, Pitobash.
Produit en 2017. Sortie le 30/08/2017. Distribué par Océan films.

Synopsis

La rencontre improbable de trois êtres à la vie chaotique : un quincaillier célibataire et bourru, un Indien perdu qui trouve refuge chez lui et une femme dont le quincaillier refuse l'amour... Librement adapté du film argentin "El chino" .

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    7 jours, pas plus est le remake du film argentin El Chino sorti en 2012.

  • Note de réalisation

    Héctor Cabello Reyes voit 7 jours, pas plus comme étant à la jonction entre le feel-good movie, le conte, le buddy-movie et la comédie romantique. Si les dimensions politique et sociale de 7 jours, pas plus peuvent sembler évidentes compte tenu des événements actuels, Héctor Cabello Reyes avoue qu'il a davantage cherché à réaliser un conte sans aucune visée idéologique.

  • Avoir-alire.com

    Une fable romantique à la fraîcheur et à la légèreté récréatives. Premier long-métrage de Hector Cabello-Reyes, si sa mise en scène, somme toute classique, ne retient pas particulièrement l’attention, c’est bien l’humanité dont il entoure ses personnages qui apporte toute sa richesse au récit. (...) Si le film prend soudainement une dimension politique et sociale inattendue, l’atmosphère picturale aux tons volontairement contrastés dans laquelle il baigne nous éloigne de tout désir de réalisme au point de nous persuader qu’il s’agit là avant tout d’un conte moderne dont le seul but est de nous promener en permanence entre rire et émotion, et dont la morale pourrait se définir ainsi : Dans la vie, rien n’est jamais définitif. Un infime détail peut à tout instant la bouleverser sans que l’on n’y prenne garde.

  • Avoir-alire.com.

    Entre humour et poésie, l’histoire naïve d’un homme qui s’éveille à la vie grâce à une rencontre fortuite. Peu enclin aux effusions verbales, ce sont bien la virtuosité et la délicatesse du jeu de ce jeune acteur indien, méconnu du cinéma français mais immense star de l’Extrême Orient, à l’Afrique qui nous transportent dans ce tourbillon de vie tragi-comique.

  • JDD

    Plutôt que de délivrer un message politique sur les migrants, ce premier long-métrage préfère jouer des grains de sable de la vie pour tisser une histoire attachante, entre le conte et la comédie romantique.

  • Ouest France

    Un premier film délicat qui doit beaucoup à l'interprétation nuancée de Benoît Poelvoorde.

  • Le Dauphiné libéré.

    Le choc des mondes et des cultures, dans un film gentiment surréaliste, qui manie le saugrenu avec une certaine habileté sinon avec beaucoup d’originalité par rapport au film argentin, El Chino, dont il est la réplique quasiment à l’identique.

  • Le Figaro.

    Une comédie charmante qui repose sur Benoît Poelvoorde, toujours au rendez-vous pour jouer les asociaux hystériques au cœur tendre.

  • Le Parisien

    Très drôle grâce à la force comique de Poelvoorde, génial en vieux garçon psychorigide, 7 Jours pas plus se révèle aussi très tendre.

  • Première

    La mécanique comique est précise, l’émotion au rendez-vous, les personnages bien campés.

  • Femina.

    7 jours, pas plus joue du décalage façon Amélie Poulain et du fantastique poétique. Résultat : une farce un peu décousue, mais originale, qui tient surtout par ses comédiens, Pitobash et Alexandra Lamy donnant avec brio la réplique à un Benoît Poelvoorde en grande forme dans un rôle à sa démesure. 

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.