Thriller (Etats-Unis). Avec Richard Gere, Susan Sarandon, Tim Roth, Brit Marling, Laetitia Casta.
Produit en 2012. Sortie le 12/12/2012. Distribué par Metropolitan.

Synopsis

Robert Miller est l'un plus puissants magnats de la finance new-yorkaise. Pourtant, au-delà des apparences flamboyantes, il est un homme piégé : il doit à tout prix vendre son empire à une grande banque avant que l'on ne découvre l'ampleur de ses fraudes. Nomination Golden Globe meilleur acteur. Festival de Sundance.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Note de réalisation

    Pour réaliser Arbitrage, Nicholas Jarecki s'est inspiré de deux films emblématiques des années 70 : Chinatown (1974) de Roman Polanski et Conversation secrète (1974) de Francis Ford Coppola.

  • Première

    Le réalisateur signe le portrait fascinant d'un homme sous tension, d'un chef de clan qui ne sait plus quel héritage protéger - matériel ou moral. C'est là que se situe "l'arbitrage" du titre, négocié avec une classe folle par Richard Gere, qui n'avait pas impressionné la pellicule de cette façon depuis un bail.

  • Toronto star.

    Un thriller tendu où l’on retrouve une des plus grandes stars au top de sa forme qui incarne parfaitement un des magnats de la finance new-yorkaise jouant avec les lois et certaines questions éthiques.

  • Globe and mail.

    Gere obtient enfin le rôle dont il a rêvé toute sa carrière.

  • Denver Post.

    Gere est très bon pour incarner le personnage de Robert qui doit faire des choix décisifs, il parait d’ailleurs plus humain qu’intraitable. Il joue le rôle du patriarche philanthrope avec son côté pétillant habituel à la perfection.

  • Newark Star-Ledger.

    Le réalisme du film est dû à l’incroyable prestation de Richard Gere.

  • NewYorker

    Entre le thriller et l’étude de personnages, ce film avance rapidement et avec assurance avec tous les détails ajoutés minutieusement.

  • 20 Minutes.

    Il y avait longtemps qu'on n'avait pas vu Richard Gere en si grande forme.

  • Métro

    Classique dans sa réalisation, Arbitrage livre une intrigue qui tient en haleine jusqu'à la dernière seconde.

  • Télé7Jours.

     Nicholas Jarecki réussit, sur fond de magouilles financières, un pur thriller, classique mais diablement efficace.

  • Ecran large.

    Richard Gere dans un bon rôle et un bon film... que demandez de plus ?

  • Le JDD

    Un suspense efficace, dans l'esprit des thrillers sulfureux des années 1980.

  • Nouvel observateur

    Arbitrage est un thriller efficacement troussé et bien interprété qui remplit l'une des fonctions primitives du cinéma : distraire.

  • Télérama

    Le jeune cinéaste se plaît à entretenir le doute (...) sous des airs de film à suspense, c'est l'étude de caractère qui l'emporte.

  • Ecran Large

    Richard Gere dans un bon rôle et un bon film… que demandez de plus ?

  • Studio Ciné Live

    Le thriller le plus intelligemment écrit que l'on ait vu depuis longtemps. Il permet enfin à Richard Gere de sortir de son emploi habituel de vieux beau pour révéler une face noire convaincante.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.