Comedie dramatique (France). Avec Raphaël Personnaz, Bérénice Bejo, Emir Kusturica, Guillaume De Tonquédec, Thierry Neuvic .
Produit en 2012. Sortie le 16/10/2013. Distribué par Pathé.

Synopsis

La famille Malaussène n'est pas comme les autres. C'est le frère aîné, Benjamin, qui tente tant bien que mal de s'occuper de cette tribu vivante et désorganisée. Quand des évènements étranges surviennent autour de lui, Benjamin va devoir chercher qui lui en veut. D'après l'ouvrage éponyme de Daniel Pennac.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de Presse

    Adaptation du premier tome de la saga Malaussène de Daniel Pennac (Gallimard).

  • Daniel Pennac

    Je n’ai jamais pensé qu’on puisse adapter les Malaussène et d’ailleurs je n’étais pas très chaud. Les quelques propositions de sceénario reçues pendant ces vingt ans me paraissaient platement fidèles jusqu’au jour où Nicolas Barym’a sauté dessus en s’exclamant qu’il voulait porter à l’écran AU BONHEUR DES OGRES. Il y avait une si joyeuse détermination dans cette agression que j’ai immédiatement dit oui. Il est exactement le genre de type auquel je pouvais confier mon Malaussène. Il en ferait ce qu’il voudrait, comme il le voudrait, sans se couper les pattes à vouloir être fidèle jusqu’à la virgule près. De fait, mon Malaussène est devenu le sien et son Malaussène me convient tout à fait.

  • Studio Ciné Live

    On retient de l'illustration des aventures de Malaussène, le portrait réjouissant et attachant de sa famille bordélique.

  • Positif

    Le résultat témoigne d'un incontestable savoir-faire et donne l'occasion aux acteurs de s'amuser avec des personnages qui s'y prêtent.

  • aVoir- aLire.com.

    Un temple érigé en l’honneur de Pennac qui connaît enfin sa consécration au cinéma avec une adaptation qui convoque toute la magie et la fantaisie de l’auteur avec les moyens d’une production française cossue.

  • le JDD.

    Bérénice Bejo et Raphaël Personnaz forment un joli couple au charme foutraque.

  • les Fiches du cinéma.

    Humour et énergie sont au rendez-vous.

  • l'Express.

    Bary joue la carte de la comédie en noir et rose, et s'amuse de ses trouvailles de mise en scène. Raphaël Personnaz campe un Benjamin Malaussène plein de verve et d'autodérision. 

  • Télé 7 Jours.

    Du roman sombre de Pennac, Bary privilégie le côté joyeux.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.