Du 18 janvier 2023 au 24 janvier 2023
Pour voir ou revoir les 14 meilleurs films de l'année 2022 selon la rédaction de Télérama au Mazarin et au Renoir. 4€ la place avec le Pass Télérama disponible dans le magazine ou sur telerama.fr. Un pass définitif valable pour 2 personnes vous sera remis en caisse. A défaut de pass, les tarifs habituels s'appliquent. 2 avant-premières Coup de coeur s'ajouteront à ces 14 films : Mon crime de François Ozon et The Fabelmans de Steven Spielberg.
Drame (Iran). Avec Jafar Panahi, Mina Kavani, Vahid Mobasheri.
Produit en 2022. Sortie le 23/11/2022. Distribué par ARP.

Synopsis

Dans un village iranien proche de la frontière, un metteur en scène est témoin d’une histoire d’amour tandis qu’il en filme une autre. La tradition et la politique auront-elles raison des deux ? Prix spécial du jury, Festival de Venise.

Les séances

Du dimanche 4 décembre 2022 au mardi 6 décembre 2022
  • Au Mazarin

Dim. 04 Déc..

Lun. 05 Déc..

Mar. 06 Déc..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • ( Darren Aronofsky, président du jury Festival de Venise )

    Plutôt que de laisser détruire son esprit et d'abandonner, plutôt que de se laisser envahir par la colère et la frustration, Jafar Panahi a écrit une lettre d'amour au cinéma.

  • Angles de vue

    Un film brillamment conçu et réalisé, qui ne laisse personne indifférent et incite à la réflexion. 

  • Cineman

    Avec ce film, Jafar Panahi offre une vision unique de son pays et signe un film brillant et intrigant qui prend doucement à la gorge. 

  • Le JDD

    S’emparant d’une situation qui tient à la fois du rocambolesque et du réel tragique, Jafar Panahi signe un grand film incisif sur la situation intenable dans son pays.

  • Télérama

    Le film déploie minutieusement, subtilement, sa mise en abyme et ses correspondances entre plusieurs niveaux de réalité.

  • Le Monde

    A un récit de tournage s'adjoint un petit drame villageois, traité d'abord sur un ton léger, puis de plus en plus grinçant, oppressant. Le même sacerdoce concerne tous les personnages : le choix impossible entre rester et partir. Un bouleversant pied de nez du cinéaste aux autoristés iraniennes.

  • Le canard enchaîné

    Jafar Panahi, interdit de tournage depuis 2010, copntinue de résister par le cinéma. Depuis juillet, il est incarcéré à Téhéran.

  • Première

    Un acte de résistance aussi désespéré uqe magnifique.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.