Comedie dramatique (France). Avec Bouli Lanners, Justine Lacroix, Sarah Henochsberg .
Produit en 2018. Sortie le 27/03/2019. Distribué par Mars.

Synopsis

Depuis que sa femme est partie, Mario tient la maison et élève seul ses deux filles. Frida, 14 ans, lui reproche le départ de sa mère. Niki, 17 ans, rêve d’indépendance. Mario, lui, attend toujours le retour de sa femme... Prix GdA Director’s Award, Festival de Venise. Grand prix, meilleur acteur et prix de la presse, festival européen des Arcs.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

    Au-delà des performances exceptionnelles de tous les acteurs, la grande force de ce film, applaudi extrêmement chaleureusement hier par le public vénitien, face à un Lanners visiblement très touché, réside dans l'authenticité avec laquelle il raconte le quotidien d'une famille défaite, a douleur de la séparation, les enfants qui grandissent et s'éloignent, mais surtout l'abasourdissement d'un homme qui voudrait tout arrêter.

  • Les Inrockuptibles

    L’écriture est formidable de nuance, de sensibilité, de justesse et même parfois d’humour, et parvient à susciter l’attention (et la tension) sur des thèmes pourtant rebattus. Bien soutenue par un casting formidable peu connu ou débutant (à l’exception de Bouli Lanners, excellent), Claire Burger nous touche.

  • Positif

    Un film débordant de finesse et de bonté.

  • L'Obs

    Bouli Lanners est capable de tout, de faire rire, de faire pleurer.

  • Première

    Bouli Lanners est exceptionnel de tendresse dans ce portrait d'une paternité contrariée qui confirme le talent de Claire Burger (Party Girl). Le film bouleverse sans aucun apitoiement.

  • La Provence

    Un beau film plus sensitif que romanesque qui signale une vraie prise de risques d'une cinéaste sincère et engagée pour la cause des femmes.

  • critique-film

    Doit on être surpris qu’un portrait aussi juste et aussi touchant d’un homme ait pu être réalisé par une femme ? Sûrement pas lorsqu’on sait que Claire Burger s’est inspirée de sa propre histoire, de son propre père et qu’elle a tourné son film à Forbach où elle a passé son enfance. Avec ce film très sensible, à la mise en scène tout à la fois discrète et efficace, Claire Burger, bien aidée par la prestation de Bouli Lanners (une fois de plus étonnant) vient confirmer les qualités que Party Girl laissait entrevoir.

  • L'Express

    Le naturalisme au cinéma se pare souvent de trop de sécheresse. Claire Burger y met tout le temps de la chaleur, de l'émotion dosée, des battements de coeur. Bouli Lanners est magnifique, le film très beau.

  • Le JDD

    Claire Burger suit avec une étonnante délicatesse et une bouleversante authenticité la solitude d'un homme. Les scènes de grande émotion alternent avec des moments très drôles qui agissent comme des respirations salutaires.

  • Télérama

    Une chronique modeste et touchante qui bouscule les clichés sur la masculinité. Bouli Lanners y est formidable

  • Le Monde

    Bouli Lanners a derrière lui une belle collection de personnages, mais la richesse des nuances qu'il apporte ici est hors du commun. 

  • Le canard enchaîné

    Bouli Lanners donne une justesse touchante à ce film libre de tout pathos, mais non dénué d'humour, et encore moins d'espoir.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.