Comedie dramatique (France). Avec Jean-Pierre Bacri, Kristin Scott Thomas, Isabelle Carré .
Produit en 2012. Sortie le 05/09/2012. Distribué par Le Pacte.

Synopsis

Un universitaire est poussé par son épouse à contacter son père, haut fonctionnaire, afin de faire avancer la situation d'une dénommée Zarica Velickovic...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Studio Ciné Live

    Cherchez Hortense se fait tour à tour film politique, marivaudage romantique, variation oedipienne et portrait d'une famille en crise, avec une fluidité, une élégance et une subtilité rares. Elegance et subtilité du jeu d'un Jean-Pierre Bacri formidable de mal-être et de générosité en fils blessé dont chaque scène avec son père constitue un sommet d'humour vachard. Elegance et subtilité du scénario ensuite tant dans sa gestion des quiproquos que dans sa façon de jouer avec les apparences en flirtant avec l'absurde. Elegance et subtilité, enfin, de confier à Isabelle Carré -virtuose- le rôle d'une Serbe sans papiers pour montrer que minorité ne rime pas toujours avec visible. Une oeuvre à part dans le paysage de la comédie made in France.

  • Première

    Ce sujet dans l'air du temps est prétexte à une tragicomédie sur les rapports humains. Jean-Pierre Bacri empoigne son rôle. Autour de lui, de Claude Rich à Isabelle Carré, les acteurs se régalent. Sous des dehors intellos et bavards, Cherchez Hortense cache, comme ses personages, un réjouissant jeu de piste.

  • avoir-alire.com

    Cette collection de vignettes drolatiques vaut essentiellement pour l’implication totale d’acteurs formidables. Ils valent à eux seuls le détour.

  • Abus de Ciné

    Avec son septième long-métrage, Pascal Bonitzer (Le grand alibi, Petites coupures, Rien sur Robert) pourrait bien gagner une notoriété nouvelle auprès d’un public de non initiés. D’autant qu’il s’offre-là un casting trois étoiles, mené par un Jean-Pierre Bacri en grande forme.

  • Le JDD

    Sur la défensive avec son père, rayonnant avec Isabelle Carré, mais tout le temps fragile, Jean-Pierre Bacri est excellent. 

  • Télérama

    Un élan inédit anime la mécanique savante : davantage de réalité (les sans-papiers, les contrôles d'identité) et d'idéalisme. En somme, ce battement de coeur qui faisait défaut dans les films précédents et qui doit beaucoup à l'engagement exceptionnel de Bacri. C'est un régal de voir son personnage s'extirper à tâtons, avec toutes les peines du monde, de son marasme.

  • Le Monde

    Jean-Pierre Bacri dans un film à la fantaisie sombre et élégante.

  • Les Inrockuptibles

    Fort, riche, tonique, le meilleur film de son auteur.

  • Le Nouvel Obs.

    Le scénario est une merveille, les dialogues sont épatants et la distribution, aux petits oignons. Jean-Pierre Bacri trouve-là un de ses plus beaux rôles.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.