Comedie dramatique (France). Avec Pio Marmaï, Laetitia Casta, Gaspard Proust, Ramzy, André Dussollier, Anne Brochet.
Produit en 2014. Sortie le 20/08/2014. Distribué par UGC Distribution.

Synopsis

Récit initiatique, dans les années 80-90, qui suit les trajectoires de quatre héros : Léon, Olivier, Sylvain et Noémie. Tous incarnent les grands basculements d'une époque dont l'histoire continue de s'écrire aujourd'hui...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Ce premier long métrage est une belle et bonne surprise. Les personnages sont typés, très bien écrits et interprétés avec panache et fantaisie. C'est triste et gai, comme une comédie italienne, mais c'est français et très réussi.

  • Bande à part

    Un casting attachant, un ton cocasse sans être cynique, un format narratif, pas très fougueux, mais fluide. Au final, une comédie plutôt réussie.

  • Dossier de presse

    Des lendemains qui chantent se focalise sur quatre personnages de la génération Mitterrand qui grandissent chacun avec un degré d'engagement différent. Sorte de fresque politique, le film débute le 10 mai 1981, jour de l'élection à la présidence du candidat socialiste François Mitterrand, et s'achève le 21 avril 2002, date à laquelle le socialiste Lionel Jospin échoue au premier tour de l'élection présidentielle.

  • Note d'écriture

    La formule "Des lendemains qui chantent" fait tout d'abord référence au journaliste et homme politique français Gabriel Péri et aux derniers mots écrits dans sa lettre d'adieu rédigée la veille de son exécution par les Allemands en 1941 au Mont-Valérien. Ensuite, le titre du film de Nicolas Castro renvoie également aux paroles de l'hymne du parti socialiste créé en 1977 lors du Congrès de Nantes :

  • Femina

    Les acteurs incarnent avec talent une jeunesse enthousiaste confrontée au réel. Bien écrit, ce portrait de la génération Mitterrand est aussi documenté que drôle, (im)pertinent et vivant.

  • Le JDD

    Un film touchant, caustique, porté par des acteurs inspirés par le sujet.

  • 20 Minutes.

    On voyage dans le temps avec ce joyeux quatuor dont la complicité traverse l’écran.

  • Dauphiné libéré.

    Sur le thème des illusions perdues, une évocation assez réussie de quinze ans d’histoire de la gauche, confrontant ses idéaux à la réalité.

  • Le Parisien

    Cette comédie est bien écrite, souvent drôle et très attachante.

  • Ouest France.

    Un casting épatant.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.