Du 15 janvier 2020 au 21 janvier 2020
Pour voir ou revoir les meilleurs films de l'année 2019 selon la rédaction de Télérama au Mazarin et au Renoir. 3,50€ la place avec le Pass Télérama disponible dans le magazine ou sur telerama.fr. Un pass définitif valable pour 2 personnes vous sera remis en caisse. A défaut de pass, les tarifs habituels s'appliquent. A cette occasion, 2 avant-premières vous sont également proposées (au tarif Télérama) : Dark Waters et Un fils.
Policier (Espagne). Avec Antonio de la Torre, Bárbara Lennie, Josep María Pou.
Produit en 2018. Sortie le 17/04/2019. Distribué par Le Pacte.

Synopsis

Manuel López-Vidal est un homme politique influent dans sa région. Alors qu'il doit entrer à la direction nationale de son parti, il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption qui menace un de ses amis les plus proches. Pris au piège, il plonge dans un engrenage infernal... 7 Goyas : meilleurs réalisateur, acteur, second rôle, scénario, musique, montage, son. Prix de la critique, festival du film policier de Beaune.

Les séances

Le mercredi 15 janvier 2020
  • Au Renoir

Mer. 15 Janv..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Un thriller efficace et implacable en forme de survival, qui dépeint sans détour la politique espagnole. Ce film signé du réalisateur de Que Dios nos perdone tient sur les épaules de son génial interprète : Antonio de la Torre.

  • avoir-alire

    Antonio de la Torre livre une prestation si admirable que son personnage de politicard ripou en devient attachant.

  • L'Express

    El Reino possède une virtuosité scénaristique, mêlant thriller, suspense et politique. Le film joue la tension et la dramatisation. Après Que Dios nos perdone, un polar suintant la noirceur qui éclairait les démons enfouis en chacun, Rodrigo Sorogoyen fait exploser la machinerie intime.

  • Le JDD

    Le récit repose sur la performance impressionnante d'Antonio de la Torre. On est happé par cet individu qui se débat contre l'adversité, mais ne peut éviter la disgrâce dans une atmosphère paranoïaque.

  • Télérama

    Le film nerveux, percutant, est au diapason exact de la rapidité d'exécution phénoménale du héros pris dans un engrenage infernal. Tout paraît réaliste, juste et rigoureux.

  • Le Monde

    Entre thriller terrifiant et satire, El reino décrit un engrenage fatal fait de paranoïa et de choix absurdes. La caméra de Sorogoyen écrit la partition d'une chorégraphie rythmée par la pulsation de la musique répétitive et entêtante d'Olivier Arson.

  • Le canard enchaîné

    Un thriller politique d'une grande puissance avec un Antonio de la Torre impressionnant.

  • L'Obs

    De la Série noire, et de la meilleure.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.