Comedie dramatique (France). Avec Marina Foïs, Jonathan Cohen.
Produit en 2019. Sortie le 02/09/2020. Distribué par Memento.

Synopsis

Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan.

Les séances

Du samedi 19 septembre 2020 au mardi 22 septembre 2020
  • Au Mazarin

Sam. 19 Sept..

Dim. 20 Sept..

Lun. 21 Sept..

Mar. 22 Sept..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Pluz ou moins

    La grossesse au cinéma est un sujet mille fois traité. Mais Enorme sait doser les contractions de rire et les moments de sensibilité pour donner naissance à un film vraiment émouvant.

  • Trois couleurs

    Un film à la fois drôle, impudent, et très juste.

  • Les Inrockuptibles

    Un film qui prend nos préjugés à rebrousse-poil.

  • Le Polyester

     Le film fait preuve d’un mauvais esprit assez réjouissant.

  • Libération

    Enorme procède pleinement d’une poétique du difforme pour aborder, avec une furia revigorante, la question de la maternité. Sorte d’anticomédie romantique potache, le film aborde l’expérience déconcertante de la naissance et du corps féminin, sans lésiner sur les gags corporels, avant un virage de plus en plus franc vers le documentaire. C’est ce qui fait le prix de cette expérience hirsute d’où nul ne s’attendait à ressortir l’œil humide.

  • Marie France

    Un film idéal pour conjurer le spleen de la rentrée.

  • Le JDD

    Une fantaisie qui s'amuse des stéréotypes sur le masculin et le féminin en intervertissant joyeusement les rôles. Ce ton burlesque, parfois cartoonesque, contraste avec l'approche volontairement réaliste de Sophie Letourneur. Ce cocktail se révèle déroutant et savoureux à la fois.

  • Closed Up

    Une comédie grinçante sur le couple et la grossesse qui n'a peur de rien et s'autorise d'hilarantes scènes improbables.

  • Écran large

    Comédie étrange, drame suspendu, chronique douce-amère, Enorme est tout cela, et beaucoup plus que la polémique qui a accompagné sa bande-annonce

  • Ciné Verse

    Usant de l’absurde et du grotesque afin de livrer un puissant message sur la maternité et les problématiques qu’elle soulève, Enorme est un film profondément ancré dans l’ère du temps.

  • Version Femina

    Sophie Letourneur joue la carte de l'absurde, de l'originalité et de l'audace.

  • Première

    Sous des dehors de franche déconnade au rythme effréné, Enorme dit des choses sur la maternité non désirée. Sophie Letourneur pousse le bouchon de la métaphore très loin, à des hauteurs "farrelliennes".

  • Télérama

    Irrésistible et tendre, Jonathan Cohen occupe toute l'image au format carré, sorte de bocal expérimental, avant que, soudain, le ventre  de Marina Foïs, d'un détachement subtil, donne raison au titre.

  • Le Monde

    Le film nous tend une myriade de petits miroirs déformants, hilarants, où la vie à deux apparaît comme une petite entreprise.

  • L'Obs

    L'abattage de Jonathan Cohen face à une Marina Foïs aussi déphasée que son personnage, est pour beaucoup dans la salutaire dinguerie d'Enorme.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.