Drame (France). Avec Céline Sallette, Rachid Yous, David Murgia.
Produit en 2014. Sortie le 15/10/2014. Distribué par Les films du Losange.

Synopsis

Une ville du sud de la France. Nil, une jeune adolescente d’origine turque, s’est échappée de son mariage avec son amoureux Lucky, un très jeune gitan. Geronimo, l’éducatrice du quartier, va tout faire pour retrouver le couple. Festivals de Cannes et Locarno.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Studio Ciné Live

    L'homme de Gadjo Dilo est de retour. Avec ce Roméo et Juliette entre communautés turque et gitane, il renoue avec un cinéma flamboyant, dansant et passionnel. Céline Sallette embrase le film.

  • Positif

    Nul ne saurait contester à Tony Gatlif le sens du mouvement et la musicalité de ses mises en scène. Geronimo est un film ambitieux, son West Side Story pour ainsi dire. Céline Sallette y est sensationnelle d'autorité féline, de grâce frondeuse. Face à elle, de jeunes acteurs non professionnels sont remarquables de naturel et de justesse.

  • Première

    En imaginant un West Side Story gipsy, Tony Gatlif insuffle une énergie inouïe aux séquences chorégraphiées.

  • Le Monde

    Rien moins que Roméo et Juliette, West Side Story et Noces de Sang réunis dans un même film, on exagère à peine. A ceci près qu'il y a autre chose encore, de plus troublant : un personnage d'éducatrice qui ne va pas tarder à illuminer le film. Splendide, Geronimo est un film violent sur la non-violence. La musique l'inonde jusqu'à en faire une quasi-tragédie musicale.

  • Le JDD

    Au centre de cette énergie contagieuse et visuellement féconde, une éducatrice grande gueule interprétée par Céline Salette resplendit, assure grave et prend des risques. De quoi transcender un scénario un poil aride et prévisible.

  • L'Express

    Même s'il est moins parfait qu'on ne le voudrait, impossible de ne pas vibrer devant ce chant d'amour à la liberté, à la tolérance et à la musique.

  • Télérama

    Dans le paysage souvent formaté du cinéma français, la fougue de Gatlif, sa liberté et sa croyance dans la mixité (entre images et musiques, entre communautés) font du bien.

  • TéléCinéObs

    Geronimo vaut d'abord pour ses duels dansés époustouflants et l'interprétation parfaite de Céline Sallette.

  • La Croix

    Aux côtés de Céline Sallette et avec la même intensité jouent des comédiens non professionnels - dirigés à la perfection - qui donnent une force brute au film.

  • Critikat

    On a un peu trop souvent le sentiment que l’hystérie de nombreuses scènes tourne à vide, tentant de faire écran malhabilement sur les lacunes d’un récit qui n’a pas trouvé le bon équilibre.

  • Les Inrockuptibles

    A l’arrivée, le film souffre d’un surrégime assourdissant, traversé par quelques lignes plus inspirées : un peu de musique, une poursuite en robe de mariée, comètes buissonnières trop rares pour sauver la mise.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.