Drame (Italie). Avec Nicoletta Braschi, Sergi López, Alba Rohrwacher.
Produit en 2018. Sortie le 07/11/2018. Distribué par Ad Vitam.

Synopsis

Lazzaro, un jeune paysan vit à l’Inviolata, un hameau rural resté à l’écart du monde sur lequel règne la Marquise Alfonsina de Luna. La vie des paysans est inchangée depuis des siècles, la Marquise les exploite. Un été, Lazzaro se lie d’amitié avec Tancredi, le fils de la Marquise. Prix du scénario, Festival de Cannes 2018.

Les séances

Du samedi 17 novembre 2018 au mardi 20 novembre 2018
  • Au Mazarin

Sam. 17 Nov..

Dim. 18 Nov..

Lun. 19 Nov..

Mar. 20 Nov..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Positif

    On retrouve ici la touche légère de son précédent film, Les merveilles. Partie de l'Arcadie style L'arbre aux sabots d'Olmi, elle nous transporte au triste paradis des misérables, celui de Miracle à Milan de De Sica.

  • avoir-lire.com

    Un petit bijou de déconstruction narrative.

  • Première

    Alice Rohrwacher signe un film en deux parties, très beau, qui réactive le pouvoir de la fable.

  • Libération

    Lazzaro repose sur la bonté. C'est cette qualité atemporelle, servie par l'élégance de la mise en scène, ses cadres au cordeau, qui creuse plus profond encore le sillon singulier de la cinéaste. Le film regorge de telles trouvailles qu'il laisse qu'il laisse un souvenir persistant. 

  • Le JDD

    L'ensemble séduit par sa sensibilité, sa poésie classique et particulière, son empathie pour les laissés-pour-compte. Une histoire ponctuée de notes d'humour et de tendresse que jouent de formidables comédiens.

  • Télérama

    Une fable aux accents pasoliniens sur l'injustice, la servilité, la dignité. Adriano Tardiolo subjugue : son regard juvénile, sa démarche un peu raide, sa parole hésitante, apportent au film grâce et émotion.

  • L'Express

    Le mot n'est jamais prononcé, mais il s'agit bel et bien d'une résurrection. Un miracle au service d'un film très beau plus métaphysique que religieux.

  • 20 minutes

    Une fable miraculeuse emprunte de spiritualité et de fantaisie.

  • L'Obs.

    Le film possède une grâce légère, une sorte de candeur qui fait pense à L'arbre aux sabots d'Olmi. Lazzaro rayonne d'une poésie qui fait chaud au coeur.

  • Transfuge

    L'un des charmes du cinéma de Rohrwacher tient à sa façon subtile, sans coups de force, de jouer avec le réalisme magique, de prendre des chemins de traverse, de créer des mystères irrésolus tant au niveau de l'image que du récit.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.