Comedie (France). Avec Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent.
Produit en 2019. Sortie le 23/10/2019. Distribué par Gaumont.

Synopsis

Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans le monde à part des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés "d'hyper complexes". Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.

Information spectateur

Film de clôture, festival de Cannes 2019.

Les séances

Du vendredi 22 novembre 2019 au mardi 26 novembre 2019
  • Au Cezanne

Ven. 22 Nov..

Sam. 23 Nov..

Dim. 24 Nov..

Lun. 25 Nov..

Mar. 26 Nov..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Avoir-alire.com

    Un récit inspiré d’une belle histoire vraie, une relation d’amitié et de travail nouée autour d’un duo, un message positif et une cause à défendre, et bien sûr la comédie dramatique comme moyen d’expression, tels sont les ingrédients de Hors normes, qui s’inscrit donc dans l’esprit du cinéma de Nakache/Toledano, un cinéma oscillant entre le rire et l’émotion. Là où la ligne bouge un peu, c’est plus au niveau du fond.

  • Avoir-alire.com

    Ce qui surprend un peu, c’est la gravité du propos. Si Nakache et Toledano n’oublient jamais le rire qui a toujours fait partie intégrante de leurs films, Hors normes se révèle plus dramatique, cette composante et l’émotionnel prenant souvent le dessus sur la pure comédie feel good. Et le film de se rapprocher davantage de Samba que d’Intouchables par exemple, un peu moins drôle et plus sérieux, mais néanmoins rieur et émouvant. Et Hors normes d’être un beau film qui touche au cœur et offre un regard bouleversant sur le handicap et sur ces courageux qui luttent chaque jour pour aider.

  • Première

    Le nouveau film du duo d'Intouchables est une incroyable réussite qui, en s'emparant d'un sujet grave (l'autisme), impose un peu plus leur cinéma qui avance entre rires et émotions. (...) La finesse de l'écriture du duo est ici parfaite.

  • JDD

    Olivier Nakache et Eric Toledano signent une chronique humaniste touchante, portée par Vincent Cassel et Reda Kateb, qui aborde l'autisme sans pathos, avec ce mélange d'humour et d'émotion dont le duo de réalisateurs a le secret. Tout en pointant les insuffisances des administrations. Un formidable hommage à ceux qui se donnent aux autres sans compter.

  • Femina.

    Bruno et Malik unissent chaque jour leurs forces pour mettre des jeunes de quartiers difficiles au service des handicapés. Le système D rythme leur quotidien et la bonté, la détermination et l'épuisement se lisent dans les yeux de Vincent Cassel et de Reda Kateb, admirablement investis, mais aussi dans ceux de quelques acteurs "hors normes", à l'humanité bouleversante.

  • 20 Minutes.

    Réaliste et émouvant.

  • avoir-alire.com

    Hors Normes est un film rare et intense, écrit comme un appel à l’espérance et qui nous oblige au bonheur.

  • Bande à part

    Un grand film sur le refus de l'immobilisme, sur l'ouverture à la différence et sur la tolérance.

  • FA

    On vibre avec Bruno et Malik : leur combat, leurs petites victoires sur la détresse... Leur courage nous en redonne, par ricochet.

  • Le Parisien

    Reda Kateb est parfait et Vincent Cassel nous éblouit totalement.

  • L'Express.

    Outre la justesse de leur mise en scène, les réalisateurs ont un talent hors du commun pour transformer des sujets de société en scénario béton et insuffler un humanisme communicatif et salutaire.

  • Première.

    Une incroyable réussite qui, en s’emparant d’un sujet grave (l’autisme), impose un peu plus le cinéma de Toledano-Nakache.

  • TL

    Une oeuvre bouleversante !

  • Le Figaro

    Le duo de réalisateurs évoque l’insertion des autistes dans notre société avec une revigorante humanité.

  • Le Point

    Simple, beau, nécessaire.

  • Les Fiches du Cinéma

    Dialogues ciselés, acteurs impeccables, bon esprit, la formule Toledano-Nakache marche toujours.

  • Télérama.

    Hors normes brille aussi par ses respirations comiques, comme ces moments chahuteurs et gais.

  • CultureBox.

    Loin de se limiter à un chapelet de bons sentiments, Hors normes pourrait bien modifier le regard sur l’autisme et sur sa prise en charge en France.

  • Le Monde

    Les Dr feel good du cinéma français s’emparent avec succès du thème de l’autisme.

  • Le Canard enchaîné.

    Les réalisateurs, qui s'inspirent de vrais modèles associatifs, n'éludent aucune réalité. Sans pathos, jamais sans humour. Moments surréalistes, moments d'enfer, moments de grâce...Entourant le tandem Vincent Cassel-Reda Kateb, une équipe d'acteurs autistes aide à rappeler que ce n'est pas que du cinéma.

  • L' Obs.

    Après Le Sens de la fête , savoureuse autopsie d’un mariage organisé puis désorganisé, les deux compères prouvent qu’ils ont le sens de la grâce. Et c’est formidable.

  • Le Dauphiné libéré.

    Le duo Nakache-Toledano, et ses deux interprètes de choc, apportent par le cinéma la réponse à un problème social dans un film à la fois dense et léger, sérieux et drôle, plein de vie et de chaleur humaine.

  • Ouest France

    Un petit bijou.

  • Elle

    Une pépite qui pourrait même contribuer à faire bouger un peu les normes.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.