Comedie (France). Avec Antoine de Maximy.
Produit en 2020. Sortie le 16/09/2020. Distribué par Apollo Films.

Synopsis

Ca commence par un banal accident de voiture sur une route montagneuse des Carpates. La voiture a été emportée par une rivière et on n’a pas retrouvé le corps du globe-squatteur. Les bagages et le matériel sont rapatriés à Paris et Agnès, la monteuse de la série, décide de terminer ce dernier épisode...

Les séances

Du vendredi 18 septembre 2020 au mardi 22 septembre 2020
  • Au Cezanne

Ven. 18 Sept..

Sam. 19 Sept..

Dim. 20 Sept..

Lun. 21 Sept..

Mar. 22 Sept..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Refusant d'entrechoquer le réel et le fictionnel, Antoine de Maximy a préféré le jeu de piste ludique et confortable. Beaucoup moins troublant, mais incontestablement divertissant.

  • Le quotidien du cinéma

    La fin est assez prévisible, mais rien ne nous empêche de passer un bon moment de détente et ceci jusqu’à la toute fin du générique.

  • Dossier de presse

    Depuis toujours, Antoine de Maximy recherche l’originalité, faire autrement, prendre un autre chemin. Avec J’irai dormir chez vous, en filmant avec son harnais et ses trois caméras, il a inventé une écriture filmique. Je me disais que je pouvais imaginer une enquête qu’on n’aurait pas pu écrire avant. D’où l’idée d’une fiction qui prendrait la forme d’une enquête à travers les images (Antoine de Maximy).

  • Le JDD

    Une comédie futée doublée d'un thriller qui brouille habilement les cartes entre fiction et documentaire.

  • Première

    Un pari gagné pour le réalisateur qui réussit à rallier les fans de ses émissions tout en divertissant les néophytes grâce à son humour, un petit suspense et aussi son charme désinvolte.

  • FA.

    Cette histoire, plutôt bien ficelée, a des rebonds inattendus, des bulles d'humour, un petit côté thriller... Bref, de quoi tenir en haleine.

  • TL.

    En brouillant les pistes entre réel et fiction, Antoine de Maximy s'amuse avec son image de grand aventurier. Un pari osé, qui tient la distance et réserve quelques surprises.

  • Figaro.

    Le film rappelle parfois les pérégrinations des comédies de Philippe de Broca, du Magnifique à L’Homme de Rio ou Les Tribulations d’un Chinois en Chine… En cela, Antoine de Maximy demeure un incorrigible optimiste. Voilà qui fait du bien en ces temps incertains.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.