Comedie dramatique (France). Avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe, Camille Rowe.
Produit en 2019. Sortie le 22/01/2020. Distribué par UGC.

Synopsis

Dans la belle maison familiale, à la fin de l’été, Aurore fête ses 70 ans, entourée de ses 4 enfants, tous venus pour l’occasion. Plus tard, un jour, l’un d’eux va prendre une décision qui changera leur vie…

Les séances

Du vendredi 24 janvier 2020 au mardi 28 janvier 2020
  • Au Cezanne

Ven. 24 Janv..

Sam. 25 Janv..

Dim. 26 Janv..

Lun. 27 Janv..

Mar. 28 Janv..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part est une adaptation libre d'un recueil de nouvelles, écrites par Anna Gavalda (1999), par le réalisateur de Clara et moi (2004).

  • Arnaud Viard, réalisateur

    Je suis parti de la nouvelle Clic Clac qui raconte l’histoire de deux sœurs et d’un frère qui a du mal à couper le cordon avec ses soeurs. Et puis en travaillant avec Vincent Dietschy, j’ai ajouté à cette fratrie, le Jean-Pierre de la nouvelle Le fait du jour. J’avais ma fratrie. J’ai ensuite insufflé à ces 4 personnages des situations, des bouts de dialogues ou d’histoires, que j’ai piochés dans les nouvelles.

  • Critique-film.fr

    Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part n’est pas un film sur lequel il est facile d’écrire, sans révéler une partie essentielle de son intrigue. Par contre, c’est une œuvre qui sait parler de la dépression sans nous rendre dépressifs, grâce à son lien étroit avec une notion très concrète de la vie, qui doit continuer coûte que coûte.

  • Le quotidien du cinéma

    Les personnages sont bien développés et les interactions entre eux sont passionnantes. On y retrouve des moments de bonheur et des épreuves difficiles, en un mot : la vie. Le film nous transmet donc énormément d'émotions. On y retrouve une belle distribution, mais c'est surtout, Jean-Paul Rouve qui retient l'attention. Absolument bouleversant, il nous offre l'une de ses meilleures interprétations.

  • Version femina

    Outre des dialogues qui sonnent juste, l’autre atout de ce film romanesque est la famille d’acteurs réunis par le réalisateur.

  • Le JDD

    Arnaud Viard adapte comme un puzzle les différentes nouvelles du recueil éponyme d’Anna Gavalda en dessinant habilement un mélo familial au romantisme assumé.

  • La voix du Nord

    À un scénario bien écrit s’ajoute un casting idéal, et la magie peut opérer : on y croit, à cette famille, et on est touché par les interrogations de chacun.

  • FA.

    On apprécie la prestation de Jean-Paul Rouve.

  • Le Figaro.

    Arnaud Viard a habilement tissé ensemble plusieurs nouvelles d’Anna Gavalda.

  • Le Parisien.

    Une belle et tendre réussite.

  • TL.

    Ce mélo, adapté du best-seller d'Anna Gavalda, vous ira droit au coeur.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.