Drame Avec Alina Khan, Ali Junejo, Rasti Farooq.
Produit en 2022. Sortie le 28/12/2022. Distribué par Condor.

Synopsis

À Lahore, Haider et son épouse cohabitent avec la famille de son frère au grand complet. Dans cette maison où chacun vit sous le regard des autres, Haider est prié de trouver un emploi et de devenir père. Le jour où il déniche un petit boulot dans un cabaret, il tombe sous le charme de Biba, danseuse sensuelle et magnétique... Prix du jury, Un Certain Regard, et Queer Palm, Festival de Cannes. Prix du meilleur scénario, festival d’Athènes, meilleur acteur, festival de Sao Paulo, grand prix festival Chéries chéris Paris.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le Polyester

    Avec une style direct mais pas naïf, l'attachant Joyland a conscience que les moments vécus en dehors sont aussi magiques et brefs que des tours de montagnes russes, mais à l'amertume de la descente, il a l'élégance de nous inviter à la grisante euphorie de la montée.

  • Le Mag du ciné

    La plus belle surprise de Cannes. Une oeuvre déchirante et un film qui nous met en joie.

  • 3 couleurs

    Premier film pakistanais à être présenté en Sélection officielle, Joyland saisit par la soif de liberté qui électrise ses personnages, une mise en scène audacieuse et la justesse de ses interprètes.

  • Libération

    Ce premier film pakistanais livre, sans caricaturer, une dénonciation du patriarcat.

  • Positif

    Imprimant au récit une tension palpable grâce à la nervosité de sa mise en scène et à ses interprètes inspirés, Saim Sadiq signe un film maîtrisé et palpitant.

  • Abus de ciné

    Élégant et gracieux, ce premier film est une oeuvre à ne pas rater. 

  • Télérama

    La règle, c’est la règle. Pour avoir une chance de concourir à l’Oscar du meilleur film international, une œuvre doit être exploitée en salles durant au moins sept jours consécutifs, et ce avant le 30 novembre. Dans le cas de Joyland, ça aurait dû être une promenade de santé. Sauf que, patatras : censée sortir vendredi 18 novembre au Pakistan, cette histoire d’amour vient de se voir retirer une autorisation pourtant accordée dès le mois d’août. Pourquoi un tel revirement, alors que le film à été acclamé à Cannes « Les autorités font machine arrière, sous la pression des lobbies religieux », nous explique Alexis Mas, dont la société Condor distribuera Joyland en France, le 28 décembre. Condor a donc réagi « en quatrième vitesse », en organisant une sortie anticipée, à partir du 23 novembre, dans un cinéma Art et essai d’Aix-en-Provence, le Mazarin. Programmé tous les jours à 18 heures, durant une semaine, le film situé à Lahore devra donc peut-être à la Provence son ticket pour Hollywood... 

  • movierama

    Joyland est l’histoire de corps qui se délivrent, envers et contre tout, malgré les chaînes qu’on leur a imposées. Quoi de plus beau ?

  • La Provence

    Remarquable de pudeur et de justesse, à la scénographie recherchée, le film alterne subtilement entre légèreté, allégresse et inévitable tragédie. 

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.