Policier (Argentine). Avec Lorenzo Ferro, Peter Lanzani, Chino Darín .
Produit en 2018. Sortie le 09/01/2019. Distribué par UGC.

Synopsis

Buenos Aires, 1971. Carlitos est un adolescent de 17 ans au visage d’ange à qui personne ne résiste. Ce qu’il veut il l’obtient. Au lycée, sa route croise celle de Ramon. Ensemble ils forment un duo trouble au charme vénéneux. Ils s’engagent sur un chemin fait de vols, de mensonges où tuer devient bientôt une façon de s’exprimer... Un Certain Regard, Festival de Cannes 2018.

Les séances

Du dimanche 20 janvier 2019 au mardi 22 janvier 2019
  • Au Renoir

Dim. 20 Janv..

Lun. 21 Janv..

Mar. 22 Janv..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Le cinéaste ne cache pas sa fascination pour ce sombre héros que sa mise en scène s'emploie à ériger en obscur objet du désir. Pourtant, nulle complaisance ici, ni psychologie de bazar, mais l'impression d'un enivrant voyage au bout de la nuit qui révèle la face sombre d'un pays comme sidéré et anesthésié.

  • Télérama

    La mise en scène impressionne par sa manière de coller à l’insouciance meurtrière de son héros. Les meurtres, d’une violence expéditive digne de Scorsese, semblent suspendus dans une ambiance douce, cotonneuse. Subtilement, le film dessine aussi une homosexualité latente. Carlos Eduardo Robledo Puch fut bien un tueur en série, surnommé "l'ange de la mort". Avec le jeune acteur Lorenzo Ferro, Luis Ortega lui a trouvé un double étonnant.

  • Le Monde

    Le film de Luis Ortega prend à contre-pied la noirceur de son sujet. En l’enveloppant d’une humeur joyeuse, en l’élevant vers l’éclat de la pureté enfantine, il en fait un objet solaire, plein d’éclats – humoristiques, artistiques, scénaristiques.

  • Cineuropa

    Une exaltante équipée sauvage pleine d'énergie rebelle et même d'humour.

  • Teaser

    La structure du film, jamais prévisible, reste surprenante et captivante, presque aérienne.

  • Les cahiers du cinéma

    Ce premier film ne manque pas de charme.

  • Le JDD

    La mise en scène est inventive, la bande-son du tonnerre, la photographie splendide.

  • Télérama

    Un thriller argentin singulier où le héros juvénile et amoral opère dans une ambiance rose bonbon.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.