Comedie (Belgique, France). Avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky, François Berléand, Edouard Baer.
Produit en 2019. Sortie le 11/03/2020. Distribué par Memento.

Synopsis

Tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter : c’est ce qu’enseigne avec ardeur Paulette Van Der Beck dans son école ménagère. Ses certitudes vacillent quand elle se retrouve veuve et ruinée.

Les séances

Du mardi 14 juillet 2020 au mardi 21 juillet 2020
  • Au Mazarin

Mar. 14 Juil..

Mer. 15 Juil..

Jeu. 16 Juil..

Ven. 17 Juil..

Sam. 18 Juil..

Dim. 19 Juil..

Lun. 20 Juil..

Mar. 21 Juil..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Télérama

    Le réalisateur de Séraphine signe une comédie euphorisante sur l'émancipation féminine, avec de grands numéros d'actrices.

  • 3 couleurs

    Dénonçant sous une nouvelle forme notre société patriarcale, Martin Provost a concocté une comédie esthétiquement sophistiquée et loufoque portée par un trio désopilant.

  • Première

    Juliette Binoche confirme son talent sous-exploité pour la comédie. Elle entraîne dans son sillage la poétique Yolande Moreau et la fantasque Noémie Lvovsky.

  • Le JDD

    Entre légèreté et gravité, le réalisateur aborde frontalement des sujets comme l'identité et la sexualité, avec un petit grain de folie cathartique. Les actrices se lâchent avec jubilation.

  • Version Femina

    Ne manquez pas ce film au rythme soutenu, aux dialogues ciselés et jubilatoires, avec en prime une distribution de rêve.

  • Positif

    Reste que l’élan contagieux de La bonne épouse ne saurait être réduit à ces performances drôlissimes. Non, si le nouveau film de Martin Provost emballe autant, en définitive, c’est parce qu’il nous parle d’un (vieux) monde qui se fissure... pour le meilleur.

  • avoir-alire.com

    De situations cocasses en dialogues pétillants, La bonne épouse suit son cheminement de comédie mutine et gentiment désuète, que l’évocation des célébrités du moment (d’Adamo à Anne-Marie Peysson, en passant par Joe Dassin, Ménie Grégoire ou Guy Lux) enrichit d’une tendre nostalgie.

  • 20 minutes

    Cette comédie remonte le moral tout en défendant la cause des femmes.

  • Bande à Part

    Une comédie hybride énergisante, dont la fantaisie apparente cache la noirceur en profondeur.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.