Aventure (France). Avec Thomas Salvador, Louise Bourgoin, Martine Chevallier.
Produit en 2022. Sortie le 01/02/2023. Distribué par Le Pacte.

Synopsis

Pierre, ingénieur parisien, se rend dans les Alpes pour son travail. Irrésistiblement attiré par les montagnes, il s’installe un bivouac en altitude et décide de ne plus redescendre. Là-haut, il fait la rencontre de Léa et découvre de mystérieuses lueurs. Prix SACD, Quinzaine des Réalisateurs, Festival de Cannes 2022. Prix de la critique, Festival de Gérardmer.

Les séances

Du mercredi 1 février 2023 au mardi 7 février 2023
  • Au Mazarin

Mer. 01 Févr..

Jeu. 02 Févr..

Ven. 03 Févr..

Sam. 04 Févr..

Dim. 05 Févr..

Lun. 06 Févr..

Mar. 07 Févr..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Libération

    Une fable fantastique tout en agilité.

  • Positif

    Après Vincent n'a pas d'écailles, Thomas Salvador nous cueille encore avec La montagne. D'une stupéfiante photogénie, le film dégage un charme ténu, mais réel.

  • Abus de ciné

    Sans en dévoiler trop sur les péripéties du protagoniste, dont la surprise joue beaucoup sur le charme de l’ensemble, La montagne est une métaphore audacieuse de la communion entre l’homme et la nature.

  • Le Polyester

    Ce qu’offre La montagne, c’est une forme de grâce. Mieux vaut en savoir le moins possible sur ce que l’on aperçoit, une fois atteintes les cimes visées. Le film semble alors quitter le sol, laisser très très loin derrière lui le réalisme des premières scènes pour mieux atteindre des sommets rarement foulés par le cinéma français.

  • Le bleu du miroir

    Thomas Salvador parvient à stimuler nos imaginaires tout en tendant à l’époque un miroir sans concession.

  • Cineuropa

    Thomas Salvador est décidemment un cinéaste qui ne ressemble à aucun autre, littéralement prêt à traverser les murs pour accomplir une vision cinématographique à la fois humble dans sa simplicité et vaste dans la profondeur de son ambition.

  • Chaos reign

    Il y a quelque chose d'extraordinairement juste et reposant dans ce film qui a compris l'importance du silence.

  • Le Monde

    Le réalisateur signe un film de genre lumineux.

  • La Provence

    Magnifique, Louise Bourgoin, en osmose totale avec son personnage, donne au film une dimension affective qui atteint l'onirique.

  • Le JDD

    Le cinéaste propose une expérience sensorielle unique, reposant sur l’économie de dialogues et la contemplation. Il opère un mélange des genres en laissant le fantastique s’immiscer dans un récit naturaliste, avec simplicité, humilité, douceur et radicalité.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.