Drame (France). Avec Anthony Bajon, Alex Brendemühl, Damien Chapelle, Louise Grinberg, Hannah Shygulla.
Produit en 2017. Sortie le 21/03/2018. Distribué par Le Pacte.

Synopsis

Thomas a 22 ans. Pour sortir de la dépendance, il rejoint une communauté isolée dans la montagne tenue par d’anciens drogués qui se soignent par la prière et le travail. Il va y découvrir l'amitié, la règle, l’amour et la foi… Meilleur acteur, Festival de Berlin.

Les séances

Le mercredi 16 janvier 2019
  • Au Mazarin

Mer. 16 Janv..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

    Cédric Kahn retrace avec une grande puissance d’empathie les étapes d’une reconstruction jamais gagnée d’avance qui est aussi celle d’une solitude en quête de lien affectif (magnifique Anthony Bajon). La mise en scène dépouillée fait résonner avec justesse l'ensemble du film qui dégage une authenticité remarquable.

  • Libération

    La première partie est particulièrement saisissante, lorsque ce corps en proie au manque et à la colère se révolte contre la paix et l'harmonie que les autres lui imposent.

  • Les Inrockuptibles

    Le film est très réussi dans sa facture. C'est dans le pur faire, dans l'énergie dépensée à faire des plans, trouver un tempo de cinéma en adéquation avec ce qui est filmé, créer une dynamique humaine un peu électrique (les acteurs sont vraiment excellents) que le film trouve toute sa vigueur un peu sportive.

  • Première

    Cédric Kahn interroge la foi d'un être en souffrance et signe un film passionnant sur une libération.

  • Version Femina

    Meilleur acteur à Berlin, Anthony Bajon, 23 ans, est l'inconnu révélé par La prière.

  • Le JDD

    Une histoire de courage et de solidarité traitée avec audace, humanisme et une grande beauté. Le mélange d'acteurs expérimentés et non professionnels apporte une réelle authenticité.

  • Signis

    Surprenant jusqu'au bout, La prière est un film qui a du souffle : il insuffle de la délicatesse   dans un univers quasi carcéral, de la grâce dans la mécanique corporelle de la prière et de la rédemption dans une vie brisée.

  • Télérama

    C'est moins un film sur la foi que sur la fraternité. Et c'est bien ce qui rend déchirants les adieux de Thomas, en partance vers son destin...

  • Le Monde

    Cédric Kahn trouve la distance nécessaire pour laisser aux spectateurs sa liberté de croyant ou d'athée, donnant à son étonnant film une rigueur presque ascétique.

  • Le canard enchaîné

    Un film recueilli, impressionnant de simplicité, souvent très touchant.

     

  • L'Express

    La mise en scène est d'une précision épatante.

  • Libération

    Loin de réaliser un film prêchi-prêcha, Cédric Kahn maintient constamment une distance avec son sujet.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.