Comedie (Belgique, France). Avec Albert Dupontel, Benoît Poelvoorde, Brigitte Fontaine, Didier Wampas, Gérard Depardieu,Yolande Moreau .
Produit en 2012. Sortie le 06/06/2012.

Synopsis

Deux demi-frères, un ancien punk et un cadre commercial au chômage, partent à la recherche du père de l’un d’entre eux. Prix spécial du jury, Un Certain Regard, festival de Cannes 2012.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Libération

    Le Grand Soir est une comédie anar, dépressive et déjantée. Le film multiplie les vignettes amusantes, mais le fond de l’air est sombre. 

  • Studio Ciné Live

    Il y a de quoi se régaler, notamment des instants oniriques sur fond de Wampas qui apportent une touche assez originale à l'univers des deux réalisateurs.

  • Le Nouvel Obs.

    Voici une splendide comédie foutraque. Les deux dingues Kervern et Delépine donnent une leçon de cinéma.

  • Excessif

    Construit comme un western social, Le grand soir reproduit tout ce que l'on apprécie dans le cinéma des deux réalisateurs : réveiller une société endormie avec l'énergie du désespoir et se débrouiller avec les moyens du bord. Une comédie à la fois sombre et débonnaire, lucide et salutaire.

  • avoir-alire.com

    Kervern et Delépine poursuivent leur déboulonnage de la société moderne en la confrontant à une réflexion libertaire et anarchiste qui ne la ressort pas grandie. Humour sardonique assurée. Le duo Dupontel / Poelvoorde fonctionne à fond, tour à tour percutant, incisif, pathétique, émouvant, en tout cas totalement rock n’roll

  • Le JDD

    Une comédie sociale enragée.

  • Causette

    C'est une comédie grinçante, road-movie philosophico-punk, qui serpente dans les dédales bétonnés d'une zone commerciale. Le casting est à la hauteur. Quelques dizaines de scènes inoubliables émaillent Le grand soir.

  • Télérama

    Un superbe western nihiliste. Ce n'est pas un film parfait, mais il déborde de vie et d'idées bricolées.

  • Le Monde

    Au vu de son casting explosif et du brio de sa mise en scène, Le grand soir devrait logiquement casser la baraque à frites. La gravité du récit, l'humanité que ses acteurs laissent deviner sous l'excentricité de leurs personnages, la folle tendresse avec laquellle ils sont filmés, l'humour funambulesque qui emporte le tout, sont de nature à convaincre.

  • Les Inrockuptibles

    Entre critique sociale, rire féroce et révolte poétique, un conte amer sur les dégâts du capitalisme.

  • Première

    Une comédie de crise, paradoxale, sans espoirs ni illusions. C'est drôle et triste.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.