Drame (Allemagne, Argentine). Avec Natalia Oreiro, Alex Brendemühl, Diego Peretti .
Produit en 2013. Sortie le 06/11/2013. Distribué par Pyramide.

Synopsis

Patagonie, 1960. Un médecin allemand rencontre une famille argentine sur la longue route qui mène à Bariloche où Eva, Enzo et leurs trois enfants s’apprêtent à ouvrir une chambre d’hôtes au bord du lac Nahuel Huapi. Un Certain Regard, Festival de Cannes 2013.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le Monde

    Sous le nom d'une figure légendaire des premiers habitants de Patagonie, Lucia Puenzo a caché un film profondément troublant, un conte gothique construit autour d'une des figures les plus dignes de haine et de mépris de l'histoire contemporaine. Dans le rôle d'Helmut Gregor, l'acteur catalan d'origine allemande Alex Brendemühl impose une présence quasi inhumaine qui devient presque insupportable.

  • Positif

    L'inquètude est un bon ressort au cinéma. Le troisième long métrage de Lucia Puenzo (El niño Pez, XXY) dispose de ce talent-là, qui consiste à frôler la terreur en toute tranquillité. Adaptant son propre roman, elle joue du trouble de son intrigue.

  • Les Inrockuptibles

    Wakolda raconte une histoire de fascination réciproque entre un froid scientifique et son cobaye, un monstre captivé par des imperfections qu’il n’a eues de cesse de vouloir gommer au profit de la “race aryenne”. De façon étrange et inattendue, la question de la monstruosité morale dérive vers une analogie entre discours scientifique et envoûtement amoureux. L’étrangeté de cette relation perdue dans l’immensité grandiose des paysages rappelle les mondes cachés de Borges, modèle de la cinéaste qui adapte ici son propre roman.

  • avoir-alire.com

    Une atmosphère nerveuse et ombrageuse plane sur ce film prenant.

     

  • Première

    Cousin réaliste du Labyrinthe de Pan, le film véhicule une épouvante comparable.

  • Télérama

    Un conte étrange, presque fantastique, où la réalisatrice dénonce son pays, refuge de nombreux criminels nazis.

  • Le Monde

    Dans sa chronique magnifiée par de superbes paysages, Lucia Puenzo installe une atmosphère de film fantastique. Cette oeuvre cathartique doublée d'un conte glaçant sur la séduction du Mal, s'attaque à un pan encore tabou de la mémoire de l'Argentine.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.