Comedie dramatique (Canada). Avec Paul Giamatti, Rosamund Pike, Dustin Hoffman.
Produit en 2010.

Synopsis

L'histoire de Barney Panofsky, politiquement incorrect, impulsif, et à la vie bien remplie. D'après le roman de Mordecai Richler. Golden Globe du meilleur acteur, Festivals de Venise et Toronto, Prix du public, Festival de San Sebastian.

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Abus de ciné

    La force de Barney's version réside en deux mots : casting et ténacité. Le parcours de cet homme, de relation en relation, vers l'amour véritable incite, avec une certaine magie, à ne jamais abandonner ses rêves. Et l'envie d'y croire, que peut avoir le spectateur, doit beaucoup à Dustin Hoffman (le père, policier juif à la retraite, indiscret en diable) et à Paul Giamatti (le producteur, tenace et rêveur) qui pourraient l'un comme l'autre se retrouver en lice pour les prochains oscars pour ce film triste, qui invite à ne jamais oublier sa raison de vivre.

  • avoir-alire.com

    D’après l’oeuvre de Mordecai Richler, une biographie marquée par l’interprétation de Paul Giamatti, qui donne toute son énergie au film.

  • Ciné News

    Le film fonctionne grâce à l'interprétation magnifique de Paul Giamatti mais aussi grâce au personnage même. Le monde de Barney distille ses personnages intrigants, profondément humains par leurs failles.

  • Dossier de presse

    Pour son interprétation, Paul Giamatti a reçu le Golden Globe du meilleur acteur ainsi que le Genie (Oscars canadiens). Le film a obtenu six autres Genies dont celui du meilleur second rôle masculin pour Dustin Hoffman et du meilleur second rôle féminin pour Minnie Driver. Rosamund Pike, récemment vue dans We want sex equality et Une éducation, est aussi connue pour son rôle de James Bond Girl dans Meurs un autre jour. A noter enfin que 4 réalisateurs canadiens apparaissent dans le film : Atom Egoyan, Ted Kotcheff, David Cronenberg et Denys Arcand.

  • Studio Ciné live

    Le film révèle l'humanité du personnage, sa dérision émouvante, registre dans lequel Paul Giamatti excelle.

  • Notes de production

    Depuis sa disparition en 2001, à l’âge de 70 ans, l’œuvre de Mordecai Richler - constituée de dix romans, d’une collection de nouvelles et de scénarios pour le cinéma – s’inscrit parmi les plus importantes du patrimoine canadien. Le Monde de Barney, film basé sur son dernier et indiscutablement meilleur roman, n’est pas seulement un hommage vibrant à cet héritage : il est aussi l’un des rares exemples d’adaptation cinématographique qui rend justice à son matériau d’origine et qui rappelle par bien des aspects Le Monde selon Garp de George Roy Hill d'après John Irving. 

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.