Animation (France). Avec les voix de Florence Foresti, André Dussollier, Marion Cotillard, Vincent Cassel, Guillaume Gallienne, Vincent Lindon.
Produit en 2014. Sortie le 29/07/2015. Distribué par Paramount.

Synopsis

L’histoire du "Petit Prince" va réunir, dans une aventure extraordinaire, une petite fille, intrépide et curieuse, et un aviateur, excentrique et facétieux. D'après le chef-d’œuvre d'Antoine de Saint-Exupéry.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Première

    Au fil des générations, Le Petit Prince est devenu ce livre à l'incroyable pouvoir de séduction. C'est notre rapport particulier, magique et personnel à ce personnage symbolique que les producteurs français (Aton Soumache et Dimitri Rassam, d'Onyx films) et le réalisateur américain Mark Osborne (le papa de Kung Fu Panda) ont voulu préserver. Ce long-métrage d'animation n'est donc pas l'adaptation du roman de Saint-Exupéry, mais une variation.

  • Dossier de presse

    Le roman d'Antoine de Saint-Exupéry est le livre de tous les superlatifs. Traduit dans 243 langues et dialectes, il conserve la première place en termes de ventes chez Gallimard, l'éditeur du livre. D'autre part, depuis sa sortie en 1943, l'ouvrage a été vendu à 145 millions d'exemplaires partout dans le monde, ce qui fait que le livre d'Antoine de Saint-Exupéry est aujourd'hui, après la Bible, l'ouvrage le plus traduit et le plus vendu.

  • Note de production

    Le Petit Prince est un projet d'initiative française mené en premier lieu par le producteur Dimitri Rassam, qui n'est autre que le fils de la comédienne Carole Bouquet et du producteur Jean-Pierre Rassam. Doté d'un budget colossal de 81 200 000 dollars, le film a tout de même mis neuf ans à se faire, en raison d'un travail d'adaptation de l'oeuvre littéraire d'Antoine de Saint-Exupéry particulièrement complexe.

  • Première

    Pour réussir le pari quasi impossible d'adapter au cinéma l'un des livres les plus lus au monde, avec la Bible, Le Petit livre rouge et Le Seigneur des anneaux, Mark Osborne a eu une très bonne idée : mettre en abyme le conte de Saint-Exupéry au coeur d'un long-métrage d'animation post-Pixar et DreamWorks. Un superbe récit en stop motion (animation image par image de figurines en papier), d'une fidélité absolument exemplaire au texte. La 3D versus le papier ; la réalité versus l'imaginaire; l'univers pavillonnaire monochrome de la fillette versus la bicoque bigarrée de l'aviateur. Visuellement, c'est une réussite.

  • Studio Ciné Live

    Visuellement, Mark Osborne fait de ce Petit Prince une merveille. La poésie du texte fondateur de Saint-Exupéry est ici fidèlement rendue dans une animation traditionnelle image par image de toute beauté, faite de dessins et de papier mâché. Et les apparitions des personnages du conte, du renard à la rose, sont autant de moments en apesanteur, qui plus est, portés par une galerie de voix de premier choix, d'André Dussolier à Marion Cotillard pour la VF.

     

  • Studio Ciné Live

    Adapter l'inadaptable, voici ce qu'ont réussi Osborne et ses producteurs. (...) La première grande réussite de ce long-métrage tient dans une idée finaude : préférer la variation sur le thème du Petit Prince à une lecture simple. Et le pari est entièrement réussi dans ce film d'animation populaire mais tellement respectueux, tendre, inspiré et chatoyant visuellement.

  • Studio Ciné Live

    Une adaptation poétique et visuellement brillante de Saint-Exupéry. S'il te plaît, monsieur Cinéma, dessine-moi des films réussis comme celui-là plus souvent.

     

  • Allociné

    Si la sortie du Petit Prince au cinéma suscite la curiosité, le célèbre roman est un ouvrage qui a depuis de nombreuses années dépassé le simple stade d'oeuvre littéraire puisqu'il a notamment été décliné en bande-dessinée par Joann Sfar en 2008 ; en séries télévisées (au Japon en 1978 ou en France en 2010) ; sous la forme de différents opéras et de comédies musicales à l'image de celle produite par Richard Cocciante en 2002 ; ou encore utilisé sous la forme de références dans des chansons comme Dessine-moi un mouton de Mylène Farmer.

  • JDD

    Le dessin animé, beau, drôle et émouvant aux larmes, nous rappelle, comme le livre auquel il rend un tendre hommage, à quel point il est important de continuer à rêver.

     

  • JDD

    Un grand merci à Mark Osborne et à ses producteurs qui ont su, avec beaucoup de délicatesse et d’intelligence, imaginer un long métrage fidèle à l’esprit du livre, tout en faisant preuve d’originalité et de modernité.

  • Femina

    Un conte inventif et plein de poésie, qui exalte l'imaginaire et les rêves. Une belle production française.

  • 20 minutes

    Stop-motion, dessin animé classique ou papier découper : Mark Osborne jongle avec les techniques pour offrir un enchantement constant et de nombreuses surprises visuelles. Chaque univers est porteur d’une poésie incroyable renforçant la puissance du conte.

  • Elle

    Un film d'animation grandiose. Entre grand spectacle et nostalgie, un beau voyage.

  • L'Express

    Ce récit initiatique, d'une poésie inouïe, sublime l'âme du Petit Prince - ode à la différence et exhortation au rêve - sans une once de mièvrerie.

  • Cinenews.be

    Quand le réalisateur de Kung-Fu Panda rencontre l'univers de Saint-Exupéry, cela nous donne un film d'animation tout délicat, à petit budget, mais avec de grandes idées.

  • Ouest france

    Une réussite respectueuse.

  • Culture box

    Cette approche originale ravira les amateurs du conte d'Antoine de Saint-Exupéry et donnera aux autres le désir de le découvrir. Une très belle réalisation.

  • Excessif

    Une expérience poétique et émouvante qui nous permet de replonger dans la très belle histoire de Saint-Exupéry et de retrouver notre âme d'enfant. Un long métrage extrêmement respectueux du conte d'origine et techniquement réussi.

  • Ecran large

    Une jolie réussite, notamment sur le plan esthétique.

  • 20 Minutes

    Ce petit bijou fabriqué en Europe surprend par son intelligence et sa liberté de ton. Les personnages dessinés par le génial Peter de Seve comme l’utilisation de différentes techniques d’animation provoquent l’admiration.

  • Métro.

    Un projet ambitieux et magique.

  • Première

    Une oeuvre qui offre au Petit Prince une nouvelle planète pour s'ébattre. Mélange de 3D et de stop motion en papier, le film est porté par une fantaisie visuelle hybride et sidérante et un casting voix impeccable.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.