Comedie dramatique (France). Avec Suzanne Clément, Pascal Demolon, Igor Van Dessel.
Produit en 2018. Sortie le 24/01/2018. Distribué par La belle company.

Synopsis

Adrien, onze ans, est un enfant anxieux et contemplatif. Il partage son temps entre ses parents divorcés et est amoureux d'Elsa. Un jour, Adrien est témoin d’un événement qui va bouleverser la vie de toute la famille...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    Le Rire de ma mère a été sélectionné dans les festivals suivants : Angoulême, Saint Jean de Luz, FIFF Namur, Tubingen  et les Rencontres Cinématographiques de Cannes.

  • studio Ciné live.

    Le rire de ma mère est à son image : émouvant et drôle, de concert et sans fausse note.

  • L'Humanité

    Un film qui sonne juste de bout en bout, où l’émotion vous étreint au détour d’un regard, d’un silence ou d’un geste d’amour esquissé qui se perd dans le brouhaha de la vie.

  • Télérama

    Belle surprise que ce drame lumineux, d'une pudeur remarquable pour un tel sujet - le deuil du point de vue de l'enfant.

  • Avoir-alire.

    Le parcours lumineux d’un enfant confronté à la noirceur du deuil.

  • Le Parisien

    Produit par la réalisatrice Marie-Castille Mention-Schaar, qui explore dans ses propres films (Les Héritiers , Le Ciel attendra ) des univers proches, Le Rire de ma mère  est à la fois brûlant et tout en mesure (...).

  • Charlie Hebdo

    Tout est délicat et pudique dans ce film : les dialogues, les regards, les étreintes, les silences, les vues sur la mer.

  • L' Express.

    Premier film réussi, et l'une des bonnes surprises de ce début d'année.

  • La Voix du Nord.

    Ce premier film s’affiche comme une véritable réussite, tant il parvient à rendre la gravité lumineuse

  • Le Figaro

    L'humour est loin d'être absent de ce drame porté par Marie (Suzanne Clément), une héroïne qui croque la vie à pleines dents.

  • JDD.

    Pas de pathos, mais une chronique douce-amère toute en délicatesse grâce au jeu habilement nuancé de Pascal Demolon.

  • Le Monde.

    Le film repose surtout sur son actrice principale, Suzanne Clément, qui irradie. 

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.