Comedie (France). Avec Thomas Blanchard, Thomas Scimeca, François Chattot, Ole Eliassen, Adam Eskildsen.
Produit en 2016. Sortie le 30/11/2016. Distribué par UFO.

Synopsis

Thomas et Thomas cumulent les difficultés. En effet, ils sont trentenaires, Parisiens et comédiens... Un jour, ils décident de s'envoler pour Kullorsuaq, l'un des villages les plus reculés du Groenland où vit Nathan, le père de l'un d'eux. Au sein de la petite communauté inuit, ils découvriront les joies des traditions locales et éprouveront leur amitié. Sélection ACID, Festival de Cannes.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Télérama

    Un hilarant duo de trentenaires parisiens un peu paumés qui transportent leur spleen, leur humour et leurs galères d'intermittents lors d'une virée dans le Grand Nord.

  • Studio Ciné Live

    L'humour émane du contraste avec les autochtones, dont les héros découvrent les rites. Il en découle de savoureux moments.

  • Teaser

    Du cinéma fantasque et léger qui réchauffe.

  • Le JDD

    Une comédie sans prétention et pittoresque, qui met en scène un tandem d’ados attardés, des bras cassés attachants qui parviennent à s’intégrer malgré leur maladresse.

  • Abus de ciné

    Mine de rien, en donnant l’impression de ne rien raconter de précis et en essayant de profiter autant que possible de ce cadre naturel, le film enregistre de nombreuses possibilités narratives. Paradis écolo, contraste entre l’oppression urbaine et la zénitude polaire, isolation des petits riens qui fragilisent une amitié, choc des cultures, Le voyage au Groenland tisse ainsi une drôle d’aventure, à la fois simple et multiple, en tout cas riche d’une tonalité douce-amère qui fonctionne si bien tant elle ne semble jamais forcée ni fabriquée. 

  • Clap Mag

    Après le charmant Inupiluk, où le duo de Thomas nous avait fait plus que sourire, les deux compères sont de retour dans Le voyage au Groenland ; une comédie dramatique un brin convenue, mais pleine de tendresse.

  • Télérama

    Le scénario aurait mérité d'être un peu étoffé, mais le film parle bien des différences culturelles et de la difficulté à se réaliser. Et exhale un charme certain, dépaysant à coups sûr.

  • 3 couleurs

    Le film est moins un récit d'initiation classique qu'un chapelet d'anecdotes terre à terre et très drôles.

  • Le Monde

    Entre blancheurs poétiques et situations loufoques, un film au charme étrange et décalé.

  • Le canard enchaîné

    Le film s'attarde davantage sur la bienveillance des habitants comme un bouclier fragile contre l'l'inhumanité planétaire.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.