Historique (France). Avec Léa Seydoux, Diane Kruger, Virginie Ledoyen, Xavier Beauvois, Noémie Lvovsky.
Produit en 2011. Sortie le 21/03/2012.

Synopsis

En 1789, à l’aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l’insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la Cour, le château se vide... D'après le roman éponyme de Chantal Thomas. Festival de Berlin.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Libération

    Le crépuscule de la monarchie française dans un Versailles solaire et vénéneux, filmé par un Benoit Jacquot virtuose. Le cinéaste cinéphile, qui confesse volontiers sa passion des femmes, a paré ses actrices Diane Kruger (d'une grande finesse), Léa Seydoux (ardente et émouvante) et Virginie Ledoyen (sulfureuse) de leurs plus beaux atours et conçu chaque plan comme un tableau de maître.

  • Abus de ciné

    Non seulement le cinéaste aborde l’histoire avec originalité, mais il dépoussière un genre qui tendait à se fossiliser. Un pari tout à fait convaincant.

  • excessif.com

    Les comédiens, tous excellents jusqu'aux seconds rôles, arrivent à rendre complexe, secrète et énigmatique cette histoire pourtant connue de tous, developpée ici comme un suspense au dénouement imprévisible. Une antithèse à la version chic de Sofia Coppola (Marie-Antoinette) : ici pas de Converse ni de macarons, mais une odeur de pourri dans la forteresse qui s'écroule.

  • Les Inrockuptibles

    Exaltée, pantelante, fièvreuse, Diane Kruger est géniale en reine torturée et manipulatrice, aveugle puis les yeux dessillés par le tranchant de l'histoire. Le film, où s'illustrent aussi avec beaucoup de grâce Léa Seydoux et Virginie Ledoyen, est sans aucun doute un des deux ou trois plus beaux de son auteur.

  • Première

    Cinéaste de la femme, Jacquot met en scène une cour inédite. Il filme passionnément Léa Seydoux, de tous les plans et dans ce qui restera le plus beau rôle de sa jeune carrière. Face à elle, Diane Kruger incarne avec brio la perverse narcissique.

  • Studio Ciné Live

    Un drame historique brillant et sensuel. Jacquot joue admirablement de l'architecture qui forme un labyrinthe physique et mental dans lequel la jeune femme vient buter, chaque pièce devenant un sas de décompresssion ou de tension extrême.

  • Le JDD

    Filmée caméra à l'épaule, admirablement vivante, cette adaptation du roman de Chantal Thomas dépeint avec force la monarchie au bord du précipice. Ce climat incertain, Benoît Jacquot l'aiguise et le sublime savamment, entre admiration et perversité, tendresse et célébrité. Il lui confère ainsi une résonance aussi savoureuse qu'actuelle.

  • Chronic'art

    Peut-être le meilleur film de Jacquot, sa mise en scène parvient non seulement à saisir la transe collective d'un monde au bord du chaos, mais à conjuguer habilement événement historiques et fièvre de l'instant présent.

  • Positif

    Le dialogue trouve le ton juste en combinant les tournures désuètes et les expressions plus modernes. La musique de Bruno Coulais accompagne l'action comme si elle était contemporaine. Voici une oeuvre qui allie la densité à la finesse.

  • Télérama

    Le talent de Benoit Jacquot est de donner à cet itinéraire sacrificiel une savoureuse logique de cauchemar. Le soin apporté à chaque second rôle donne vie à cette apocalypse sous les ors où étincelle Léa Seydoux.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.