Aventure (Etats-Unis). Avec Jamie Bell, Simon Pegg, Nick Frost.
Produit en 2011. Sortie le 26/10/2011.

Synopsis

Tintin, son fidèle compagnon Milou et son inséparable ami le Capitaine Haddock partent à la recherche d’un trésor enfoui avec l’épave de “la Licorne”, un bateau commandé jadis par un ancêtre de ce dernier.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Note de production

    Adaptation des bande-dessinées d'Hergé Le Crabe aux Pinces d'Or, Le secret de la Licorne et Le trésor de Rackham le Rouge.

  • Cinemateaser.com

    Steven Spielberg apparaissait comme le cinéaste rêvé pour faire honneur à l’œuvre d’Hergé. Confirmation tonitruante du Maître qui fait encore mieux : il s’approprie Tintin avec bonheur et brio. Du pur cinéma. Le secret de la licorne a tout d’un épisode d’Indiana Jones. Un juste retour des choses puisque beaucoup avaient vu dans l’aventurier au chapeau une version américaine du héros de Hergé. Un redoutable film d’aventures.

  • Filmsactu.com

    Rollercoaster ébouriffant mené pied au plancher, cette adaptation des aventures du petit reporter à la houppette est le film d'aventure le plus renversant que l'on ait pu voir depuis des années. Un film qui séduira autant les fans de ses créateurs (Steven Spielberg et Peter Jackson) que les nostalgiques des planches d'Hergé. Si Avatar était le Star Wars du XXIe siècle, Tintin peut, quant à lui, se targuer d'en être l'Indiana Jones.

     

  • Première

    Bourré d’échos des hits passés (Les Aventuriers de l’arche perdue, Arrête-moi si tu peux, Les Dents de la Mer), parcouru très logiquement par le motif du reflet (des vitres, du verre, des miroirs, partout, tout le temps), Tintin est, d’abord, une hypothèse de divertissement total, terrassante d’inventivité formelle, presque monstrueuse à force de virtuosité. Le premier classique instantané du cinéma post-Avatar.

     

  • Première

    Les plus beaux moments de son Tintin se situent par là, dans cette manière d’oser des transitions impossibles pour imprimer au récit un dynamisme pétaradant, de réinventer la rythmique binaire du montage alterné pour lui infuser plus de nuances (attention les yeux sur la séquence de flash-back), de penser chaque scène sous le seul angle du morceau bravoure et de mettre à mal l’idée reçue selon laquelle un film se doit de ménager son spectateur avec des moments de flottement, plus communément appelés « respirations ». La bonne blague. Alors ça va vite, très vite, trop vite pour qu’on ait vraiment le temps de tout goûter. Mais suffisamment pour qu’on ait l’envie que le tempo ne baisse jamais.

  • Filmosphere.com

    On se retrouve face à un des plans séquences les plus époustouflants de l’histoire du cinéma. Avec des éléments qui surgissent de tous les coins du cadre, une gestion de l’espace qui tient du génie pur, et un sens de la dramaturgie de l’action proprement miraculeux, la scène qui semble interminable tant on est dans la surenchère totale et la jouissance pure, est un pur morceau de bravoure qui cloue le spectateur dans son fauteuil, la mâchoire pendante et l’oeil brillant. C’est du jamais vu et sans la caméra virtuelle c’était du domaine de l’impensable. Là ça existe, et c’est phénoménal.

  • Filmosphere.com

    Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne est un film aussi réjouissant que miraculeux, un véritable film d’aventure avec un pied dans un glorieux passé et un autre dans un futur fascinant. Un pont entre deux cinémas porté par celui qui les représente peut-être le mieux, et qui, en 1h50 qu’on souhaiterait ne jamais voir finir, livre une vraie démonstration de CINEMA. Grandiose.

  • Les Inrockuptibles

    Spielberg arrache Tintin à l'aplat et la ligne claire pour le catapulter dans une malle aux trésors numériques à multiples fonds. Virtuose.

     

  • Marianne

    Une réussite trépidante qui enchantera tous les spectateurs de 7 à 77 ans.

     

  • Le Parisien

    Une vraie réussite, saluée par les tintinophiles.

     

  • JDD

    L'histoire, habile, tricote avec fluidité et pertinence des détails chipés de-ci de-là, au point qu'on a l'impression de découvrir une aventure inédite.

     

  • Excessif

    Un divertissement haut de gamme où le talent naturel des artistes en place suffit à convaincre.

  • Critikat

    Le dernier Spielberg est un divertissement de haute volée, sans aucun temps mort, et dont la cohérence avec le reste de sa filmographie ne fait aucun doute.

  • Figaroscope

    Empreint d'action, d'humour et de suspense, le film est aussi virevoltant que virtuose.

  • Ouest France

    Le résultat est toujours ébouriffant. Un panel d'émotions surgies d'un pétaradant feu d'artifice.

     

  • Mad Movies

    Un régal !

     

  • Studio Ciné Live

    Humour et souffle épique au service d'une grande aventure. Tintin est un fragment d'enfance qu'on nous rend.

  • 20 Minutes

    Une fresque ludique, à la fois fidèle à l'esprit du bédéaste et totalement libre dans une mise en scène menée à 300 à l'heure.

  • Télé7Jours

    Le résultat est 100% bluffant. Par-delà la virtuosité, sa mise en scène grisante allie l'humour au souffle épique, comme dans les meilleurs Indiana Jones. Tintin n'attendait que Spielberg pour crever l'écran.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.