Drame (France). Avec Ariane Ascaride, Ahmed Dramé, Stéphane Bak, Geneviève Mnich.
Produit en 2014. Sortie le 03/12/2014. Distribué par UGC Distribution.

Synopsis

Lycée Léon Blum de Créteil, une prof décide de faire passer un concours national d'Histoire à sa classe de seconde la plus faible...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Le Figaro

    Un beau film pédago, mais pas démago.

  • Dossier de presse

    Histoire vraie : En 2012, Ahmed Dramé visionna Ma première fois de Marie-Castille Mention Schaar. Il décida alors de lui envoyer une ébauche d'un scénario qu’il avait écrit. La réalisatrice y découvrit l’histoire d’Ahmed et de ses camarades de seconde deux ans auparavant : une histoire de Concours de Lettres, et le désir d’un prof de tirer ses élèves vers le haut en leur proposant ce concours. Lorsqu’ils se rencontrent, Mention Schaar interroge le jeune homme sur cette expérience qui a bouleversé sa vie. Immédiatement l’envie lui est venue de faire un film, de cette histoire.

  • cinehistoire.fr

    Le Concours National de la Résistance et de la Déportation a été créé il y a plus de cinquante ans par des associations d’anciens résistants et déportés, a comme objectif d’utiliser des méthodes pédagogiques innovantes pour permettre aux élèves d’appréhender l’histoire de la Résistance et de la Déportation. Notre monde à l’issue de la Seconde Guerre mondiale s’est construit sur des valeurs qui animaient la Résistance et dont les résistants témoignent encore aujourd’hui. La réflexion qui est au cœur de ce concours, explique que c’est un concours à part, parce qu’il est au croisement de l’histoire et de la citoyenneté, de la réflexion et de  l’engagement, du passé et du futur.

  • Abus de ciné

    Les thèmes de la transmission et de l’héritage prennent tout leur sens dans le système éducatif si décrié. C’est également une belle leçon de partage où le travail collectif trouve son salut. (...) L’émotion ne quitte alors plus le spectateur, qui se prend d’affection pour cette classe cosmopolite du lycée Léon Blum : un homme politique français qui s’est opposé au régime de Vichy et a été déporté près d’un camp de concentration. C’est aussi cela Les Héritiers, des portraits de jeunes qui pourraient se reconnaître en des « figures » de notre pays (Blum, Zyguel, mais aussi Simone Veil qui se déclarait « insolente au lycée » dans un reportage pour la télévision mais dont on connaît le parcours par la suite). En filigrane, Marie-Castille Mention-Schaar rappelle que l’échec n’est pas le résultat d’une fatalité et que le courage et le travail permettent d’accéder à la réussite. Ces jeunes lycéens en sont la preuve vivante : tous ont eu leur bac et la plupart avec mention !

  • Femina

    On est bouleversé par cette aventure collective baignée d'optimisme bien loin d'un angélisme naïf.

  • JDD

    Une magnifique histoire vraie, émouvante, pédagogique, édifiante, portée par ses acteurs et sa réalisatrice, qui nous embarquent dès les premières minutes.

  • JDD

    Ce film formidable est aussi plein de sens et d'espoir. A mettre entre toutes les mains, élèves et profs.

  • Première

    Ce film populaire dit haut et fort que l'école peut faire la différence. (...) Ariane Ascaride est évidente et juste.

  • Télérama

    On y voit une jeunesse métissée, enfermée dans l'échec ou le dédain arrogant, s'ouvrant peu à peu à la curiosité et à une forme d'estime de soi. C'est très démonstratif.

  • Sortir

    Une histoire positive autour du vivre ensemble.

  • Parisien

    Un message d'espoir et un hommage à la noblesse de la mission des enseignants.

  • 20 Minutes

    Un feel good movie intelligent. Total respect !

  • Culture box

    Une bouffée d'air frais. Le film est habité d'une vitalité à toute épreuve.

  • Avoir-alire.com

    Un film d’utilité publique, inspiré d’une histoire vraie, dont la force de réflexion n’a d’égale que celle des émotions procurées.

  • Le Canard enchaîné

    Ahmed Dramé joue avec talent, comme tous les jeunes acteurs et élèves. (...) Le film est émouvant.

  • Abus de ciné

    Un film, inspiré d’une histoire vraie, avec une force documentaire incroyable.

  • Avoir-alire

    La réalisatrice a su traiter avec finesse, réalisme et dévotion, des enjeux sociétaux. Une oeuvre salvatrice.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.