Drame (Belgique, France). Avec Leïla Bekhti, Damien Bonnard, Gabriel Merz Chammah.
Produit en 2021. Sortie le 29/09/2021. Distribué par Les films du Losange.

Synopsis

Leila et Damien s’aiment profondément. Malgré sa bipolarité, il tente de poursuivre sa vie avec elle sachant qu’il ne pourra peut-être jamais lui offrir ce qu’elle désire. Sélection officielle, Festival de Cannes 2021.

Les séances

Du mercredi 20 octobre 2021 au mardi 26 octobre 2021
  • Au Mazarin

Mer. 20 Oct..

Jeu. 21 Oct..

Ven. 22 Oct..

Sam. 23 Oct..

Dim. 24 Oct..

Lun. 25 Oct..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

    L’une des grandes réussites des Intranquilles est de poser des questions théoriques et universelles de façon redoutablement incarnées par Bekhti et Bonnard, époustouflants de justesse et de sincérité dans cette partition de l’intime. C’est un travail d’orfèvre.

  • Paris Match

    Un drame impressionnant de maîtrise, porté par l’instinctive Leila Bekthi, mais surtout par l’incroyable composition de Damien Bonnard, vertigineuse de précision.

  • Le bleu du miroir

    Le film est assez exceptionnel de minutie et d’application dans la construction des séquences.

  • Première

    Joachim Lafosse parle de bipolarité sans tomber dans le piège du film à sujet. Et devant sa caméra pour cette oeuvre éminemment personnelle, le duo Damien Bonnard-Leïla Bekhti fait des merveilles.

  • Femina

    Le réalisateur parvient à faire monter une tension qui nous étreint sans pouvoir nous lâcher. Saisissant.

  • Le JDD

    Une chronique qui agit telle une déflagration, grâce à une mise en scène à la fois frontale et pudique et à l'interprétation exceptionnelle de Damien Bonnard et Leïla Bekhti. L'alchimie entre les deux crève l'écran.

  • Télérama

    Le réalisateur belge (Nue propriété, Elève libre, L'économie du couple) signe un film intense, moins clinique, moins froidement acéré qu'à l'accoutumée. 

  • Le canard enchaîné

    Une peinture sans concession et un film dont on ne ressort pas indemne.

  • Le Monde

    Joachim Lafosse filme ce combat comme un match de boxe.

  • Les Echos

    Un film brutal et beau, porté par une interprétation déchirante de Leïla Bekhti et Damien Bonnard.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.