Comedie dramatique (France). Avec Lucie Zhang, Makita Samba, Noémie Merlant, Jehnny Beth.
Produit en 2021. Sortie le 03/11/2021. Distribué par Memento.

Synopsis

Paris 13e, quartier des Olympiades. Emilie rencontre Camille qui est attiré par Nora qui elle-même croise le chemin de Amber. Trois filles et un garçon. Ils sont amis, parfois amants, souvent les deux. D’après trois nouvelles graphiques d’Adrian Tomine : Amber Sweet, Tuer et mourir, Escapade hawaïenne. Sélection officielle, Festival de Cannes 2021.

Les séances

Du dimanche 5 décembre 2021 au mardi 7 décembre 2021
  • Au Renoir

Dim. 05 Déc..

Mar. 07 Déc..

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Libération

    Noémie Merlant déploie l'infinie palette de sa sensibilité.

  • Abus de ciné

    Cultivant la géométrie des lieux, Audiard compose une touchante peinture d’une jeunesse en quête d’espoir et de contact. Ses interprètes parviennent ainsi à transmettre un mélange de détresse, de fausse pudeur ou détachement, et d’élans.

  • Télérama

    Fini la malédiction de la violence. place à la douceur, à une forme d'apaisement. Les Olympiades marque un tournant chez Jacques Audiard. Le film fait la part belle à la parole autant qu'au corps combinant un érotisme neuf à des fragments de discours amoureux passionnants. Les quatre comédiens s'imposent avec un naturel confondant.

  • Positif

    Jaques Audiard se réinvente une nouvelle fois avec ce film librement inspiré de trois nouvelles graphiques de l'auteur de BD américain Adrian Tomine et scénarisé avec Céline Sciamma. Tourné dans un somptueux noir et blanc, Les Olympiades est un récit à la fois ludique et émouvant.

  • Première

    Le récit romanesque est sublimé par la magnifique photo en noir et blanc de Paul Guilhaume. C'est vibrant, charnel et drôle.

  • Le JDD

    On s'amuse de cette valse des sentiments, élégante dans son noir et blanc et sa mise en scène fluide, qui se veut le reflet d'une nouvelle génération qui exige tout sans rien donner. Les personnages, drôles et englués dans leurs mensonges, pointent le diktat des réseaux sociaux, l'ubérisation du travail et l'égotisation des relations dans cette comédie romantique façon Woody Allen 2.0.

  • Version Femina

    Jacques Audiard met ici son talent au service d'un scénario d'une étonnante modernité et révèle des acteurs prometteurs.

  • Le Monde

    Le film, qui capte l'air du temps, révèle de brillants acteurs.

  • Le canard enchaîné

    Le film est porté par une brassée de jeunes acteurs au naturel enjoué, sans qu'une morale vienne sanctionner ces contes contemporains.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.