Comedie (France). Avec Antoine du Merle, Daniel Russo, Christian Hecq .
Produit en 2013. Sortie le 12/02/2014. Distribué par Wild Bunch.

Synopsis

Ils sont trois. Ils sont frères. Ils sont de retour.15 ans après, Didier, Bernard et Pascal sont enfin réunis... par leur mère.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Dossier de presse

    La suite du film Les Trois Frères, réalisé en 1995.

  • Première

    Le film laisse filtrer une réelle complicité entre les acteurs, tout à la joie de se retrouver et de jouer à fond la carte de la nostalgie.

  • Dossier de presse

     

    Les Trois Frères, le retour est la suite directe des Trois Frères sorti fin 1995. Porté par le trio comique le plus en vogue de l'époque, ce premier volet avait explosé le box-office français avec 6,8 millions d'entrées. Le film avait également remporté le César de la meilleure première oeuvre en 1996. 

     

  • Studio Ciné Live

    Leurs aficionados retrouveront leur univers au kitsch cheap et à la laideur assumés et leur désir de donner des lettres de noblesse au franchouillard populaire. Et le résultat au box-office sera passionnant à observer. 

  • aVoir- aLire.com.

    Dans le refus du jeunisme et de l'adaptation complaisante aux tendances pour servir un clientélisme en pleine mouvance, les Inconnus vieillissent en proposant ce qu'ils savent faire le mieux, dégainer leur panoplie d'espiègleries, sardoniques sans être franchement méchantes, crétines sans être idiotes.

  • Le Point.

    Si le film marche, ils promettent de remonter sur scène l'année prochaine; s'il s'effondre au box-office, ils auront "travaillé pour rien". Car contrairement à certains, Dany Boon pour ne pas le citer, le trio n'a pas touché de cachet millionnaire : il ne gagnera qu'un intéressement sur chaque entrée, à partir d'un million et demi de spectateurs. C'est dire la confiance placée dans leur public. 

  • Le Parisien

    L'ensemble tient la route et le trio n'a rien perdu de son efficacité de jeu. Structuré sur un scénario semblable au premier, le film en réédite l'humour jusqu'à des séquences en forme de clins d'oeil appuyés sur des péripéties mythiques.

  • le Inrocks.

    Les meilleurs moments du film lorgnent  du côté de l'ineffable auteur de La Grande lessive : goût pour la caricature sociale, scénario dont la maigreur n'a d'égal que le caractère ontologiquement bordélique. C'est cet aspect bâclé et sans prétention qui rend in fine la chose plutôt sympathique, au-delà de ses faiblessses et ses lourdeurs récurrentes.

  • Public

    Bourdon, Campan et Légitimus, se sont taillés des rôles de losers pathétiques jubilatoires et certaines scènes pourraient bien devenir cultes.

  • A nous Paris.

    Des retrouvailles entre fauchés, inégales certes, parfois excessives, mais qui font vachement beaucoup plaisir.

Toutes les critiques Réduire
Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.