Comedie (France). Avec Jean Reno, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel, Franck Dubosc, Karin Viard, Sylvie Testud, Alex Lutz.
Produit en 2015. Sortie le 06/04/2016. Distribué par Gaumont Distribution.

Synopsis

Godefroy de Montmirail et son fidèle serviteur Jacquouille sont projetés dans une époque de profonds bouleversements politiques et sociaux : la Révolution Française. Plus précisément, La Terreur, période de grands dangers...

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Note de production

    Destiné à rassembler les fans de la première heure et les néophytes, Les Visiteurs - La Révolution est une suite directe au deuxième opus sorti en 1998, Les Couloirs du temps, et voit nos deux héros bloqués à l'époque de la Révolution française, en pleine "Terreur". Dans une société bouleversée par de grands changements, les rôles sont inversés puisque les révolutionnaires menés par les descendants de Jacquouille participent à la confiscation des biens de la famille Montmirail, les descendants de Godefroy.

  • Allociné

    Christian Clavier avait confié au micro d'AlloCiné à quel point il souhaitait que le casting de ce nouvel opus soit composé de nouveaux venus. Ainsi, Franck Dubosc, Sylvie Testud, Ary Abittan, Alex Lutz, Frédérique Bel, Lorànt Deutsch ou encore Karin Viard ont intégré la distribution du film. Valérie Lemercier, à l'affiche du premier et Muriel Robin, à l'affiche du second, ne reprennent pas leur rôle dans Les Visiteurs - La Révolution.

  • Jean-Marie Poiré, réalisateur

    Pendant la Révolution, la Terreur est une période particulière, sans doute la plus dramatique, la plus spectaculaire, la plus propice au suspense et au danger. Les Visiteurs, qu’est-ce que c’est ? C’est un couple, un seigneur et son valet, son serf, son esclave. Évidemment, la Révolution française engendre la fin de l’esclavage, la fin du servage et cela nous paraissait fascinant de voir vivre les personnages dans leurs rapports sociaux fondamentaux, à ce moment de basculement où les rôles s’inversent, où les esclaves prennent le pouvoir. (...) Nous pouvions aussi aborder une question essentielle née des deux premiers opus : à quel moment le château de Montmirail passe-t-il dans la famille de Jacquouille ?

  • CGP le mag

    Un scénario au moins aussi déjanté que l'original.

  • Excessif

    On sent qu'ils ont pris un plaisir fou. Un plaisir communicatif car le spectateur, au-delà de la nostalgie, se réjouit lui aussi de la reformation du tandem.

  • Le Parisien

    Une suite honnête, bien réalisée et bien jouée, qui évite l’écueil de la répétition.

  • Direct matin

    Au côté du duo principal, on retrouve Franck Dubosc, Sylvie Testud, Alex Lutz et Karin Viard, pour un effet de troupe réussi qui n’est pas sans rappeler les premières amours du réalisateur du Père Noël est une ordure.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.