Drame (France). Avec Leila Bekhti, Nicolas Duvauchelle, Arthur Dupont .
Produit en 2013. Sortie le 03/09/2014. Distribué par Mars Distribution.

Synopsis

Quand on est une mère de famille, en principe, on ne braque pas les banques. Mais par les temps qui courent, ça peut être une solution pour assurer l'avenir de son foyer, et ne pas renoncer à ses rêves.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Serge Frydman

    L’histoire est née d’une image : celle d’une glace sans tain, dans un commissariat, à travers laquelle une femme regarde un homme, un suspect à identifier ; nous savons que c’est lui, qu’il est le coupable, qu’il a agressé cette femme, mais elle se retourne vers les flics et leur ment, effrontément, en leur disant qu’elle ne l’a jamais vu.(...) De ce commissariat est née l’envie de plonger une femme de la vie de tous les jours, une femme ordinaire, dans une situation extraordinaire, de lui faire faire des choses interdites, dangereuses, de transformer une jeune mère de famille en héroïne de roman policier.

  • Studio Ciné Live

    La simplicité du braquage est déroutante, tout comme la naïveté du dénouement. La détresse des personnages est, en revanche, très réaliste, renforcée par la sincérité touchante de Leïla Bekhti.

  • Avoir-alire

    Maintenant ou jamais est un film que l’on pourrait qualifier de soigné et élégant. Soigné dans l’écriture des dialogues et des personnages. Élégant dans sa réalisation et la description de sentiments ambigus.
    Presque hérité de la Qualité Française, le courant cinématographique des années 1940 précédant la Nouvelle Vague, ce long métrage laisse percevoir un travail d’orfèvre à chaque seconde où la pellicule défile, du choix des acteurs jusqu’à la dernière image.

  • Nouvel obs

    Romanesque, rythmé et bien dans l'air du temps, entre amours plurielles et polar, le film distille tout du long un trouble bienvenu.

  • Les Inrockuptibles

    Bonne pioche : un drame simple qui a le don de mêler insidieusement trouble amoureux et suspense policier.

  • JDD

    Serge Frydman signe un film bien écrit, à la mise en scène soignée. Il réussit à nous embarquer dans cette fable sociale, sombre et romanesque, qui sert de prétexte à une belle histoire d'amour.

  • Première

    Le film distille une émotion ténue mais réelle.

  • Avoir-alire

    Le scénario fonctionne et le spectateur, à l’instar des protagonistes, est savoureusement déstabilisé.

  • Le Parisien.

    Quelque chose vous saute à la figure dans cette histoire qui transfigure le destin des familles endettées.

  • Direct Matin.

    A l’écran, l’économie de mots laisse la place aux images, aux corps qui parlent, se frôlent, exprimant toute la palette des sentiments : amour maternel, peur et adrénaline.

  • Ecran large

    Voilà un film précieux, comme un diamant brut qui illuminera la rentrée.

  • Dauphiné libéré.

    Un scénario ingénieux et surprenant, où le film à suspense en cache un autre, plus intime. Et réussi.

  • Metro.

    Une love story à supense.

  • Public.

    Pour elle seule (Leïla Bekhti), sans minimiser le talent du craquant Nicolas Duvauchelle, le film vaut largement le détour.

  • La Croix.

    Maintenant ou jamais baigne dans une atmosphère singulière, haletante et intrigante. Interprété avec justesse, ce deuxième film de Serge Frydman mérite qu’on s’y arrête.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.